L'iPhone 3G à 1 euro en Allemagne

Cloud

T-Mobile ne se prive pas de son nouveau droit de subvention !

L’iPhone n’est plus un produit de luxe. La première version du terminal d’Apple (Edge) est déjà bradée par les opérateurs afin de préparer le lancement de la version 3G. Mais cette nouvelle mouture très attendue sera également proposée à prix cassé, illustration parfaite de la nouvelle stratégie de la pomme pour son mobile.

Afin de parvenir à ses objectifs, 10 millions d’exemplaires vendus d’ici la fin de l’année (5,5 millions ont déjà été écoulés depuis le lancement), Apple a fait voler en éclats son modèle économique. Terminées les exclusivités (en échange de reversement de revenus) et les prix bloqués, bonjour les subventions opérateurs.

T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom est le premier à annoncer sa stratégie en la matière. Et autant dire qu’elle sera agressive. L’iPhone 3G (modèle 8 Go) sera proposé à partir de 1 euro avec un forfait à 69 euros par mois (engagement de deux ans). Atteindre un marché de masse sera assurément plus aisé avec ce type de tarifs même si les forfaits ne sont pas donnés.

La version 16 Go sera vendue 19,95 euros avec un abonnement data illimité de 89 euros par mois. De l’autre côté de l’échelle, le plus petit forfait (29 euros par mois) sera combiné à un iPhone 2 à 249,95 euros.

Orange, qui distribuera l’iPhone 2 à partir du 17 juillet n’a pas encore dévoilé sa politique commerciale. Mais elle devrait être proche de celle de T-Mobile. Surtout, l’opérateur ne dit pas s’il fera un geste envers les premiers acheteurs de l’iPhone qui ont payé le combiné au prix fort.

A lire également : Le nouvel iPhone d’Apple affirme son côté pro


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur