L'iPhone 3G pourrait être annoncé en juin

Cloud

Pendant ce temps, le modèle économique mis en place par Apple vole en éclats

L’univers Apple est en émois : la date de l’annonce du nouvel iPhone 3G serait connue. On savait que la pomme préparait activement le lancement de la deuxième version de son mobile afin notamment de compenser des ventes bien ternes en Europe où la 3G est bien déployée. Mais selon des rumeurs insistantes, la date serait déjà fixée : le nouveau terminal sera présenté courant juin.

C’est un mail interne envoyé aux salariés d’AT&T qui a mis le feu aux poudres. L’opérateur américain qui distribue l’iPhone aux Etats-Unis y interdit à ses employés de prendre des vacances entre le 15 juin et le 12 juillet. Quel rapport ? En 2007 un mail similaire avait été envoyé afin de préparer le lancement de la première version de l’iPhone.

Par ailleurs, c’est entre le 9 et le 13 juin que se tient la World Conférence d’Apple à San Francisco, moment privilégié pour faire des annonces. Le calendrier semble donc bien bouclé.

Enfin, un article de la Repubblica, quotidien italien, révèle que Telecom Italia distribuera l’iPhone 3G à partir du mois de juin. Et Gervais Pellissier., directeur financier d’Orange a indiqué sur BFM : “Nous sommes très contents de la performance avec le premier modèle, maintenant il est clair que ce qui redynamisera les ventes, c’est le terminal 3G puisque c’est la grande attente des clients européens. J’espère avoir l’iPhone 3G pour l’été”.

Il faut dire que la demande pour un iPhone 3G est forte en Europe. Ce qui peut expliquer les performances moyennes du terminal Edge sur le Vieux Continent, notamment en France. D’ailleurs, Apple se pose des questions quant à la pertinence de son modèle économique où un opérateur national obtient l’exclusivité du terminal en échange d’un reversement lié au chiffre d’affaires (jusqu’à 30%).

En Italie, on sait déjà que deux opérateurs distribueront l’appareil : Telecom Italia et Vodafone. Apple renonce donc dans ce pays à son modèle et si le succès est au rendez-vous, il y a fort à parier pour que l’exclusivité vole en éclats partout ailleurs.

Pour tenir ses objectifs : 10 millions d’exemplaires d’ici la fin de l’année (un peu plus de 5 ont été écoulés à ce jour), Apple a également décidé de lancer l’iPhone dans de nouveaux pays. Le britannique Vodafone distribuera le terminalen Afrique du Sud, Australie, Egypte, Grèce, Italie, Inde, Portugal, Nouvelle-Zélande, Turquie et République tchèque.

Enfin, Orange (France Télécom) a indiqué mercredi qu’il était “en discussions” avec Apple pour vendre l’iPhone dans d’autres pays que la France où il était présent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur