L’iPhone 3Gs piratable ? Pas totalement…

Sécurité

Il est déjà possible de modifier son iPhone 3Gs afin de choisir librement son opérateur (“désimlockage”). Mais le piratage traditionnel visant à installer des applications pirates (jailbreaks) est encore attendu

Alors qu’il est déjà possible de “jailbreaker” son iPhone ou son iPod Touch même avec le nouveau firmware 3.0, certains détenteurs du dernier ‘sqmartphone’ d’Apple attendent de pouvoir pirater leur iPhone 3Gs.

Pour autant, ceux qui préfèrent télécharger des applications pirates peuvent se reporter à l’actualité de la Dev Team. Cette dernière explique que l’exploit ayant permis de craquer l’iPod Touch de seconde génération (baptisé 24Kpwn) est également présent dans l’iPhone 3GS, ouvrant la porte à son piratage. Une “faille” étrangement aussi présente dans le dernier appareil de la marque à la pomme puisqu’Apple n’a, semble-t-il, pas décidé de la combler, même après plusieurs mois de développement interne.

Toujours est-il qu’il est déjà possible de “désimlocker” son iPhone 3GS afin de pouvoir y insérer la carte Sim de son choix. La DevTeam (encore elle) a frappé une nouvelle fois: elle explique que le 3Gs possède le Baseband 04.26.08 le rendant vulnérable au nouveau logiciel de la Devteam. Ce programme baptisé UltraSn0w serait capable de ‘désimlocker’ l’appareil.

De son côté, l’équipe de hackers dit s’attendre à un nouveau firmware (mise à jour) d’Apple. Appelé 3.01, il aurait la capacité de combler cette lacune utilisée par UltraSnOw. Pour rappel, la Dev Team est l’équipe à laquelle on doit le piratage du premier iPhone. Ils avaient, en effet, réussi à r éaliser un déblocage du portable (desimlockage) pour qu’il ne soit plus opérable qu’à partir d’un seul opérateur téléphonique. L ‘iPhone 2 (3G) avait alors connu le même “baptême” face aux hackers.

Concernant le 3Gs, les pirates demandent encore un peu de patience. Et quelques nuits blanches…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur