L’iPhone 4 à 169 euros pour les fidèles d’Orange

Réseaux

Le 24 juin, l’iPhone 4 est à 169 euros chez Orange contre 2 900 points et un réengagement de 24 mois, Apple et SFR le proposent en prévente à 199 euros.

L’iPhone 4 (16 Go) à 169 euros pour les fidèles clients de l’opérateur téléphonique Orange (au lieu de 199 euros pour les autres), selon les informations publiées ce 16 juin parLa Tribune. Par fidèles, Orange entend les clients qui possèdent 2 900 points (cumulés via leurs engagements précédents) et prêts à se réengager pour 24 mois auprès de l’opérateur.

La sortie de ce nouvel iPhone le 24 juin dans l’Hexagone implique des offres défiant la concurrence de la part des distributeurs, opérateurs téléphoniques et marque à la pomme confondus. Orange s’est donc engagé dans la course à l’iPhone 4 ce 16 juin contre SFR, qui avaient déjà annoncé ses offres en pré-vente à 199 euros l’iPhone 4. Bouygues Télécom manque encore à l’appel, mais cela ne devrait plus être qu’une question d’heures…

169 euros chez Orange pour les clients les plus constants, ça, c’est pour la version 16 Go. Mais l’opérateur a aussi prévu une offre fidélité pour la version 32 Go du smartphone d’Apple. Une offre du même acabit que la première, toujours selon La Tribune, «vendu 299 euros avec un forfait, comme chez SFR, [l’iPhone 4 (32 Go)] sera accessible à 269 euros pour les abonnés maison».

Fondus d’iPhone, à vos opérateurs le 24 juin ! Car il n’y en aura peut-être pas pour tout le monde… Selon BusinessInsider, Apple pourrait écouler 2 millions d’exemplaires de l’iPhone 4 le jour de sa sortie (vente et prévente) rien qu’aux Etats-Unis. Plus inquiétant, Apple et l’opérateur téléphonique américain AT&T (qui détient l’exclusivité sur le terminal à la pomme) semblaient dépassés, hier mardi 15 juin, par la demande. Le processus de pré-réservation ouvert le même jour souffrant de certains problèmes techniques.

Le site Engadget.com a fait part de «centaines» de messages reçus de technophiles déçus: «Ceux qui ont décidé d’aller faire la queue en magasin ont les mêmes problèmes, les employés ne peuvent pas enregistrer leur commande parce que le système est saturé !»Des préventes qui, même si cela peut sembler paradoxal, ont donc été stoppées…

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur