L’iPhone 4S prend la parole

LogicielsSmartphones

Processeur double coeur, capteur 8 mégapixels et synthèse vocale… Loin de la révolution attendue par les aficionados, l’iPhone 4S n’en est pas moins une véritable évolution de son prédécesseur.

Finalement, ce fût l’iPhone 4S. L’hypothétique iPhone 5 attendra, probablement jusqu’à juin2012. Tim Cook, successeur désigné de Steve Jobs, n’y a fait aucune allusion pour concentrer le contenu de sa conférence d’une heure à Cupertino, sur le produit du jour.

Le 4S, donc, est une évolution digne de l’iPhone 4, dont il hérite d’ailleurs du format et design extérieur. L’évolution réside à l’intérieur : processeur double coeur Cortex A5 allié à un circuit graphique jusqu’à 7 fois plus performant que les modèles précédents; GSM/HSDPA jusqu’à 14,4 Mbps sur la 3G+ (mais pas de 4G LTE en vue pour l’heure, ni de NFC d’ailleurs); capteur 8 mégapixels (3264 x 2448 points, +60 % par rapport à l’iPhone 4) autorisant les prises de vue vidéo en 1080p (full HD) avec grande ouverture à f/2.4 accompagné de nouvelles fonctionnalités telles que la détection des visages, stabilisateur, prise automatique à intervalles réguliers…); wifi n, Bluetooth 4, A-GPS (dont la fonction de géolocalisation se couple désormais à l’agenda, big brother se rapproche) complètent les interfaces de communication.

iOS 5 au coeur de l’évolution

Bref, nombre d’innovations viennent du nouveau système iOS 5 (qui sera accessible en mise à jour le 12 octobre prochain). Signalons une fonction Reader qui adapte l’affichage web au format de l’écran sous Safari, une intégration plus poussée de Twitter (Facebook attendra), et une ouverture vers le stockage extérieur. Cette émancipation passe par une refonte d’iCloud. A la clé, la généralisation de la sauvegarde automatique, voire en temps réel lors de l’édition de fichiers, depuis l’ensemble des appareils équipés d’iOS5, note ITespresso.fr. Enfin, la reconnaissance vocale est désormais réalité, rejoignant ainsi Android. Voire le dépassant en proposant également la synthèse vocale. Attendons nous à voire, ou plutôt entendre, les utilisateurs parler à leur téléphone pour envoyer des SMS…

Tim Cook s’est évidemment fendu de l’incontournable séquence résultats. Sans surprise, ils sont plus que satisfaisants : 6 millions de téléchargements pour Mac OS X Lion; 100 000 développeurs impliqués dans le projet iOS5; 300 millions d’iPhone vendus dans le monde et les iMac représenteraient désormais 25 % des PC aux Etats-Unis.

La concurrence sur les dents

L’iPhone 4S est décliné en 3 capacités : 16, 32 et 64 Go respectivement disponibles à 199, 299 et 399 dollars avec forfaits aux Etats-Unis. Les prix et conditions en euros seront connus avec la disponibilité en magasin de l’appareil à partir du 14 octobre (le 7 en pré-commande). Les opérateurs sont sur les rangs, y compris Free Mobile qui espère avoir l’incontournable terminal pour début 2012 malgré des négociations « extrêmement longues et difficiles », souligne le directeur général Maxime Lombardini aux Echos (05/10). La concurrence s’organise. Notamment du côté de Nokia qui devrait lancer ses premiers terminaux sous Windows Phone dans quelques semaines.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur