L’iPhone croque la plus grosse part des revenus des smartphones

CloudOS mobilesSmartphones

Avec l’iPhone, Apple est parvenu à capter près du tiers des revenus générés par le marché des smartphones. Loin devant Nokia et RIM/BlackBerry.

Si Apple n’est pas le constructeur qui vend le plus de smartphones, c’est en revanche celui qui en retire la plus grande valeur commerciale. En 2010, Cupertino s’est octroyé 29 % des revenus mondiaux générés par la vente des iPhone selon une étude réalisée par Strategy Analytics. Alors que la firme de Steve Jobs n’occupe « que » 16 % en termes de volumes.

Un rapport volume/revenus exemplaire dont aimerait bénéficier la concurrence, Nokia en premier lieu. Si le constructeur finlandais reste le plus gros vendeur de téléphones dans le monde, ses ventes de smartphones se limitent à tirer 20 % de la valeur du marché. Suivi de RIM (Research in Motion) dont les BlackBerry occupent 15 % du marché. A eux trois, Apple, Nokia et RIM génèrent 64 % de la valeur d’un marché estimé à 99 milliards de dollars.

Une claque pour Android qui s’installe pourtant comme la première plate-forme mobile du marché en 2010. Samsung, l’un des principaux moteurs pour l’OS mobile de Google, se contente de 9 % de la valeur du marché et se place devant HTC, autre partenaire dynamique de Mountain View (à noter que ces deux constructeurs vendent également des terminaux sous Windows Phone même si la part de l’OS mobile de Microsoft reste encore discrète).

Mais le tableau devrait évoluer en faveur d’Android en 2011. Une évolution déjà perceptible en fin d’année puisque la part combinées des revenus générés par le trio de tête est passée de 72 % au troisième trimestre 2010 à 61 % au quatrième. « Le marché des téléphones basés sur Android, qui augmentera considérablement en 2011, est encore dominé par les fournisseurs comme Samsung et HTC. Toutefois, les fournisseurs chinois, comme ZTE et Huawei, sont également présents, en particulier dans les offres d’entrée de gamme », note Tom Kang, director de la stratégie smartphone chez Strategy Analytics. Samsung, HTC, ZTE, Huawei mais aussi Motorola et Sony Ericsson, voire Acer, s’en frottent les mains d’avance. Au total, une vingtaine de constructeurs ont adopté Android.

« Alors que les smartphones ont représenté un peu plus de 22 % du marché des combinés en termes de volume de l’an dernier [19 % selon le Gartner, NDLR], elles représentaient plus de 50 % du marché en termes de revenus, ajoute l’analyste. Ceci illustre l’importance du marché des smartphones face aux revenus des combinés mobiles. Contrairement aux téléphones traditionnels, les prix de vente moyens des smartphone se sont maintenus dans la fourchette des 300 dollars en 2010, renforcée par l’introduction de nouvelles technologies, telles que l’écran LCD et AMOLED Retina, ainsi que les processeurs puissants à 1 GHz. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur