L’iPhone d’Apple efface les BlackBerry

CloudOS mobilesSmartphones

Apple fait son entrée à la quatrième place, devant RIM/BlackBerry, dans le Top 5 des vendeurs de téléphones. Cupertino profite de la vague porteuse des smartphones mais reste très loin derrière le numéro 1 Nokia.

La progression d’Apple sur le marché des téléphones mobiles vient de franchir une nouvelle étape hautement symbolique. Avec plus de 14,1 millions d’iPhone vendus au cours du troisième trimestre 2010 dans le monde, la firme de Cupertino a rejoint le Top 5 des constructeurs de téléphones, annonce le cabinet d’études IDC. Plus symbolique encore, l’iPhone surpasse à lui seul toutes les ventes des BlackBerry de RIM (Research In Motion) qui se contente de 12,4 millions d’unités malgré une belle hausse de près de 46 % (plus de 90 % pour Apple) par rapport au même trimestre en 2009.

L’entreprise menée par Steve Jobs reste néanmoins très loin derrière les 110,4 millions de Nokia, pourtant absent du marché américain, dont la hausse se limite à un petit 1,8 % (au moins, la tendance reste positive). Samsung conserve sa deuxième position et, s’il ne menace pas encore la suprématie du constructeur du N8, il en prend le chemin avec 71,4 millions de terminaux distribués, soit une progression notable de 18 %. En troisième position avec 28,4 millions de téléphones vendus, LG Electronics s’englue dans une crise qui provoque une baisse de 10 % de ses ventes. Un résultat en total contre-courant de la tendance du marché en hausse moyenne de 14,6 % avec 340,5 millions d’unités distribuées dans le monde au cours du trimestre.

« L’entrée d’Apple dans le Top 5 rang des fournisseurs souligne l’importance accrue des smartphones sur l’ensemble du marché, souligne Kevin Restivo, analyste principal chez IDC Worldwide Mobile Phone Tracker. En outre, les fabricants de téléphone mobile qui offrent des modèles de smartphones sont ceux qui affichent la plus forte croissance. Les vendeurs qui ne préparent pas un solide portefeuille de smartphones seront mis au défi de maintenir et d’accroître leur part de marché dans le futur. » De quoi mettre une sérieuse pression sur Nokia qui, néanmoins, constitue désormais une offre crédible avec le N8, le C7 ou encore le C5-03. Voilà qui ne va guère arranger les relations tendues entre Apple et Nokia.

Top 5 des ventes mondiales de téléphones mobiles selon IDC
Top 5 des ventes mondiales de téléphones mobiles selon IDC

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur