L’iPhone d’Apple sera lancé à l’automne dans trois pays européens

Régulations

La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont les premiers sur la mappemonde
de la marque à la pomme. Il reste à élargir la liste des opérateurs partenaires
et à régler le problème des batteries

L’information dévoilée par le Financial Times arrive à point nommé puisque depuis quelques jours les macophiles étaient dans le plus grand flou concernant le lancement européen de ce gadget téléphone baladeur.

Fin de la rumeur. L’iPhone sera donc disponible à l’automne en priorité en France, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Pour l’instant, les noms des opérateurs sélectionnés ne sont pas encore officialisés, mais la firme de Cupertino est en pourparlers avec T-Mobile en Allemagne, 02 (filiale de Telefonica) en Grande-Bretagne et enfin Orange en France. On peut s’étonner que Vodafone puisse être écarté, alors qu’il est le premier opérateur européen.

Les autres pays européens, mais aussi asiatiques ne pourront pas se procurer l’iPhone avant le début 2008, indique le FT.

Carolina Milanesi analyste pour Gartner, explique dans les colonnes du FT “qu’un lancement de l’iPhone sur trois marchés européens est cohérent, dans la mesure où aucun opérateur ne couvre la totalité du continent.” D’après elle, “il y a fort à parier qu’Apple choisisse les plus grands opérateurs, ceux qui ont le meilleur réseau et le plus grand nombre de clients.’

iPhone : Apple remplacera les batteries

Il en coûtera 85,95 $ aux US pour remplacer la batterie vieillissante d’un iPhone

Il s’agissait de l’une des principales critiques portées contre le téléphone baladeur numérique iPhone d’Apple, dès que l’information a circulé, le constructeur n’avait pas prévu de batterie de remplacement.

Echaudés par des embarras de batteries sur le baladeur iPod, nombre de clients potentiels de l’iPhone ont soulevé la question. D’autant qu’un téléphone est d’un usage quotidien, que les fonctions multimédia sont consommatrices d’énergie, et qu’un rythme élevé de rechargements nuit à la durée de vie d’une batterie?

Apple a pris en compte ces critiques et vient d’annoncer un programme de remplacement des batteries de l’iPhone, en Amérique du Nord pour le moment.

Ce service fonctionnera par courrier. L’utilisateur d’un iPhone dont la batterie s’épuise pourra renvoyer son appareil, Apple se chargeant dans ses ateliers d’assurer le remplacement. Le constructeur annonce un délai de 3 jours ouvrés, qui ne prennent pas en compte les délais de livraison?

Le prix du service est à l’image de l’iPhone, cher ! 79 $ pour la batterie et l’intervention, auxquels s’ajoutent 6,95 $ pour le transport.

Pire, Apple a annoncé que les données stockées dans l’iPhone seront définitivement effacées durant l’opération. Le constructeur conseille de sauvegarder les données importantes sur iTunes.

Enfin, pour ceux qui ne pourront se passer de leur iPhone – une semaine ou plus si l’on prend en compte les délais de transport – Apple a prévu un autre programme avec la location d’un iPhone, pour 29 $.

N’aurait-il pas été plus simple de prévoir la commercialisation d’une batterie de secours ? Avec une manipulation simple, sur le modèle des téléphones mobiles, pour le remplacement ? Apple a indiqué que cette option pourrait être prise en considération avec la prochaine génération du terminal.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur