L’Italie s’inquiète du porno sur les mobiles

Régulations

Le ministre italien de la Communication a expliqué jeudi 4 mai à la presse, qu’il menait une enquête sur les programmes pornographiques disponibles sur le réseau 3 Italia après la diffusion d’un reportage où l’on voyait des enfants télécharger ces contenus

Dans son discours, le ministre a également insisté sur la nécessité d’une action plus forte de l’autorité de régulation des télécoms et de la justice. Cette décision motivée par la protection de l’enfance inquiète les industriels de ce marché évalué à plusieurs millions d’euros.

“Le Ministère a décidé d’examiner les services proposés par l’opérateur télécoms 3 Italia…avec une attention toute particulière sur les contenus des vidéos téléchargeables sur mobiles” peut-on lire dans le communiqué ministériel. 3 Italia qui est contrôlé par le mastodonte hongkongais, Hutchison Whampoa a indiqué qu’il avait suspendu le service de téléchargement dédié aux adultes le temps que la justice fasse le point sur le degré de véracité du documentaire. Au départ, l’opérateur a contesté l’accusation faite dans le documentaire diffusé sur la RAI 3, selon laquelle ces programmes n’étaient pas assez sécurisés et facilement accessibles pour nos chères têtes blondes. “La société 3 Italia, a l’intention de défendre ses intérêts et sa réputation” indique la direction du groupe, qui a demandé un entretien au ministre de la Communication. Les consommateurs dépensent des millions de dollars par an dans les contenus “X”. Les analystes estiment que ce business devrait générer 2 milliards de dollars de revenus d’ici 2009. La mise à disposition de programmes pornographiques et érotiques sur les téléphones portables a déjà provoqué la colère d’associations de consommateurs qui demandent un contrôle plus strict. Un journal britannique a d’ailleurs surnommé Vodafone, “Vodafilth” (voda l’obscéne) dans ses colonnes. Jusqu’à présent, 3 Italia se présentait comme l’un des opérateurs les plus sérieux en ce qui concernant la protection de l’enfance. Cette mauvaise publicité devrait donc probablement porter atteinte aux intérêts du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur