Litige Java: Microsoft concède 1,6 milliard à Sun !

Cloud

Mettant un terme à leur différend sur Java et .Net, les deux firmes déclarent vouloir coopérer. Dans le même temps, Sun annonce la suppression de 3.300 emplois, soit 10% de ses effectifs

Enorme surprise, le lourd contentieux entre Microsoft et Sun est en passe d’être liquidé. Sun Microsystems vient en effet d’annoncer le réglement à l’amiable d’un litige vieux de plusieurs années à propos des brevets Java et de l’utilisation de ce langage dans Windows.

Sun touche le pactole: il recevra 700 millions de dollars de Microsoft pour mettre fin à leur contentieux pour pratiques anticoncurrentielles et 900 millions de dollars pour solder un litige sur des brevets. L’accord implique en outre que Sun et Microsoft se verseront mutuellement des royalties quand ils utiliseront la technologie de l’autre, notamment Java et .Net. Les deux firmes annoncent ainsi vouloir ré-instaurer des relations de coopération: “Cet accord ouvre une nouvelle ère de relation entre Sun et Microsoft – un pas en avant significatif qui permet de coopérer tout en préservant le choix des clients“, a déclaré Scott McNealy, p-dg de Sun Microsystems. Le week-end devait donc s’annoncer sous les meilleurs auspices pour le groupe californien. Sauf que, dans le même temps, l’éditeur a refroidi tout le monde: il dévoile un plan social qui touchera 10% de ses effectifs, soit 3.300 postes. Il faut dire que Sun endure encore bien des épreuves. Ses pertes pour le dernier trimestre avoisineraient les 800 millions de dollars. Le réglement du conflit avec Microsoft est ainsi d’autant plus une bonne nouvelle car Sun n’a plus les moyens de faire la guerre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur