L’OCDE fait le point sur la pénétration du haut débit

Régulations

L’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) vient de publier une étude sur le niveau de pénétration du haut débit dans le monde. Bilan des courses, l’Islande occupe la première place du podium, et la DSL est toujours le mode d’accès privilégié

L’étude de l’OCDE souligne la progression continue du haut débit en 2005. Entre juin 2005 et décembre 2005, le nombre mondial d’abonnés est passé de 136 millions à 158 millions. Les Etats-Unis ont le plus important nombre d’abonnés avec 49 millions de personnes. Le taux de pénétration est solide dans les 30 pays de l’OCDE, avec un taux de 15%, soit 13,6 abonnés pour 100 habitants au mois de décembre. En décembre 2005, quatre pays, l’Islande, la Corée, les Pays-Bas et le Danemark font figure de moteur de cette pénétration continue du haut débit, avec dans chacun de ces pays plus de 25 abonnés pour 100 habitants. L’Islande est la championne avec 26,7 abonnés pour 100 habitants. De son coté, le marché sud-coréen se caractérise par la montée en puissance de la fibre optique qui a progressé de 52,4% en 2005. Cette migration vers un réseau encore plus performant explique le recul de la DSL dans ce pays -3,3% et du câble -1,7%. La France se place à la 14e place avec un taux de pénétration de 14,3% (9,47 millions d’abonnés haut débit au total). Pour ce qui est de la technologie FTTH “Fiber to the House”, le Japon domine avec 4,6 millions d’abonnés à la fin 2005. Ce chiffre, seul, dépasse le nombre total d’abonnés de 21 des 30 pays de l’OCDE. La DSL est toujours le mode d’accès favori des internautes dans 28 pays de l’OCDE.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur