L’offre ADSL de Bouygues Telecom se fera avec Neuf Cegetel

Régulations
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Ce qui lui permettra une bonne couverture du territoire

L’offre grand public ADSL de Bouygues Telecom est sur les rails. Après avoir lancé un appel d’offres en juillet dernier pour acheter des capacités ADSL, l’opérateur vient aujourd’hui de désigner son fournisseur. Il s’agit de Neuf Cegetel.

Dans un très laconique communiqué de presse, BouyguesTel indique la signature d’un accord permettant l’accès à 1.000 noeuds de raccordement abonnés (NRA) de Neuf Cegetel. “626 d’entre eux feront l’objet d’un achat par Bouygues Telecom, qui se concrétisera au plus tard le 30 juin 2008. Jusqu’à cette date, Neuf Cegetel assurera à Bouygues Telecom une prestation de vente en gros des capacités DSL nécessaires à la fourniture de services à destination des entreprises et du grand public”, peut-on lire.

L’accord avec Neuf Cegetel permettra à l’offre de BouyguesTel de couvrir plus de 60% de la population.

“Pour Bouygues Telecom, cet accord permettra de fournir un service DSL aux entreprises et au grand public en contrôlant la qualité de bout en bout “, déclare Philippe Montagner, Président-directeur général de Bouygues Telecom.

L’accès au réseau étant réglé, Bouygues devrait lancer sa box rapidement, a priori d’ici le début de l’année 2008.

Le choix de Neuf est une petite surprise. Car une association avec l’opérateur Completel pouvait avoir du sens. Le groupe qui possède son réseau DSL et fibre fournit déjà son infrastructure pour Darty. Et il s’est associé récemment avec BouyguesTel pour une offre de convergence fixe-mobile-internet destinée aux entreprises.

Mais le rachat de Completel par Altice, qui contrôle Numericable, a peut-être pesé dans la balance.

Proposer l’accès Web via une box, est décidément très à la mode chez les opérateurs de téléphonie mobile. L’objectif est de proposer des offres convergentes alliant le mobile et l’ADSL. Orange a ainsi lancé son offre Unik (combiné hybride VoIP/GSM/Wi-Fi). On peut également citer SFR qui vient de lancer assez discrètement son offre ADSL qui devrait passer à la vitesse supérieure grâce au rachat de Tele2 France. La filiale de Vivendi s’est également engagée dans le fixe, avec Neuf Cegetel, mais à destination des entreprises pour le moment.

Pour autant, s’imposer sur ce marché sera très difficile. L’ADSL français est déjà très concentré autour de trois acteurs (Orange, Neuf Cegetel et Free) qui contrôlent 90% du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur