L’offre HP 3PAR Utility Storage, la «solution miracle» qui séduit 10.000 partenaires dans le monde

RéseauxStockage

Cinq mois après l’acquisition du californien 3PAR, HP annonce l’intégration sans couture de l’offre Utility Storage dans son infrastructures convergées pour le cloud StorageWorks.

3PAR (194,3 millions de dollars de chiffre d’affaires 2010) est devenu une division de HP StorageWorks et David Scott, qui le dirigeait depuis septembre 2002, a été promu dès octobre senior vice-president et directeur général de HP StorageWorks (lire l’actualité de SiliconDSI.fr). Aussi, l’offre 3PAR Utility Storage est-elle désormais portée par plus de 10.000 experts avant-vente à travers le monde, tant au sein du réseau de vente directe que chez les revendeurs de HP.

Comme on peut l’imaginer, le repreneur n’est pas avare en superlatifs pour le lancement de cette intégration. « Elle met fin aux assemblages best of breed dans le stockage à la demande », avance carrément Gerhard Keller, directeur de la division HP StorageWorks pour la région EMEA. « Elle n’a pas d’équivalent sur le marché. Elle réduit les délais de déploiement des applications cloud de plusieurs jours à quelques minutes, multiplie par dix l’efficacité du management du stockage et divise les coûts de ce stockage par deux. »

En un mot, c’est la solution miracle attendue par les grands comptes comme par les fournisseurs de services à la demande, car elle automatise enfin l’allocation dynamique des ressources jusqu’à l’infini, en mode bloc et fichier, pour les données structurées ou non, sur serveurs physiques comme sur serveurs virtualisés (avec VMWare, Microsoft Hyper-V, Citrix, Xen, Red Hat ou Oracle), à travers des infrastructures cloud aussi bien privées que publiques.

3PAR Utility Storage
3PAR Utility Storage, une appliance au format blade intégrant le serveur d'application, le contrôleur de virtualisation et la gestion des accès SAN et NAS

Dans son principe, la plate-forme HP 3PAR Utility Storage est tout simplement une appliance au format blade
intégrant le serveur d’application, le contrôleur de virtualisation et la gestion des accès SAN et NAS. Elle profite d’une intégration désormais sans couture avec l’ensemble de l’offre HP Cloud System, et plus particulièrement avec la HP X9300 Network Storage Gateway et le HP P4800 G2 SAN, le tout sous une supervision bien entendu unique.

A l’été dernier, Dell était sur le point d’acquérir les technologies 3PAR à titre exclusif. Mais au terme d’une bataille homérique, HP sut remporter le morceau en y mettant le prix. Il paya finalement 33 dollars l’action, au lieu de 18, tarif initial. Soit 2,35 milliards de dollars au total, au lieu de 1,15 avant le début des enchères. Il lui faudra vingt ans pour rentabiliser l’investissement, ont commenté certains. En attendant, la plate-forme HP 3PAR Storage Utility a déjà été adoptée par 7 des 10 fournisseurs de services les plus profitables, dont Savvis, Verizon Business et Terremark.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur