Logica accélère sa restructuration et supprime 1300 postes

Le conseil d’administration de la SSII européenne Logica veut accélérer la restructuration de l’entreprise et supprimer 1300 postes pour mieux répondre à l’évolution de la demande « client ».

Réalisées principalement aux Pays-Bas et en Belgique, au Royaume-Uni et en Suède, ces réductions d’effectifs représenteront une charge « d’environ 80 millions de livres » sur l’exercice 2011 de Logica, auxquels viendront s’ajouter 13 millions de livres d’actifs immobiliers.

Logica veut renouer avec les bénéfices au Benelux

« Nos performances sur les contrats à long terme restent bonnes. (En revanche), nombre de nos clients retardent leurs dépenses et réduisent leurs investissements à court terme pour faire face à un avenir économique incertain », a souligné mercredi la direction de Logica par voie de communiqué.

Logica, qui table désormais sur une croissance annuelle d’environ 3 %, souhaite renouer avec les bénéfices au Benelux en 2012 et, enfin, augmenter sa marge en Suède l’an prochain. La France, où l’entreprise emploie plus de 9 000 salariés, serait épargnée par ces mesures.

Concurrent de sociétés comme Capgemini et Steria, Logica emploie à l’heure actuelle près de 40 000 collaborateurs dans le monde .