Logiciel ‘libre’: EyeOS v 1.0 est finalisé

Logiciels

EyeOS repose sur le système d’exploitation Dahlia gratuit. Première
impression: “C’est simple, graphiquement agréable et surtout totalement
gratuit…”

Après deux ans de développement et six mois de testl continu sur EyeOS 1.0, les équipes espagnoles à l’origine de cet Operating System pour le Web (mode ASP) gratuit et ouvert (sous la licence GNU/GPL) mettent leur “bébé” à disposition. L’installation en dur est également possible en téléchargeant cette mouture finalisée…

Concrètement, eyeOS est un système d’exploitation basé sur une interface Web qui permet d’accéder à des applications à partir d’un navigateur Internet (IE, Firefox, Opera…). Pour l’utiliser il suffit de se rendre sur ce site et de disposer d’un système de base, une distribution Microsoft ou Linux.

L’interface graphique d’EyeOS a été réalisée en JavaScript associée à un serveur PHP Apache. Il est donc possible de le mettre en place et de l’installer en tant que serveur.

De nombreuses applications sont disponibles avec cet OS, en particulier des solutions de bureautique, un tableur proche d’Excel, et un logiciel de traitement de texte ressemblant à Writer ou Word : EyeNotes, un navigateur de fichiers : EyeFiles, et également un calendrier, EyeCalendar…

Cet OS permet de réaliser du copier-coller, et du téléchargement de fichier avec compression à la volée, une option bien pratique.

Comme la plupart des logiciels qui viennent de la communauté ‘open source’, la grande force de ce soft est de correspondre véritablement aux attentes des utilisateurs qui dans bien des cas participent eux-mêmes au développement. Pour eyeOS, c’est près de 90% du logiciel qui a été développé par des contributeurs.

Les développeurs précisent qu’il est possible d’y ajouter des applications. Ce serait aussi simple que de créer un ‘widget‘ de bureau. Par exemple, réaliser un petit logiciel de traitement de texte ne requiert pas plus de 30 lignes de code.

Le c?ur de l’OS a également été modifié; il repose sur un microkernel qui charge les services et les libraries en fonction des besoins de l’utilisateur. EyeProcess permet de “tuer” les applications rapidement.

Le site officiel d’eyeOS.

Une vidéo de démonstration de l’OS est disponible sur ce lien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur