Logiciels: classement européen Truffle, une croissance de 14%

Logiciels

Classement européen des éditeurs: malgré le contexte d’un changement de modèle économique, la croissance reste très soutenue à +14%. Datev rejoint les 5 premiers derrière SAP, Dassault Systèmes, Sage et Software AG.

L’industrie européenne du logiciel se porte bien – constatent les responsables du ‘classement Truffle’ des 100 premiers éditeurs en Europe -classement qui en est à sa 6è édition.
Le chiffre d’affaires de l’activité logicielle en Europe en 2010 – y compris celui, partiel pour certains intégrateurs – s’affiche “en forte progression“, à +14 % par rapport à 2010, soit 30,9 milliards d’euros (contre 27,1 milliards en 2009). Mieux encore,les bénéfices enregistrent une augmentation de +56 %.
89,2 % de ce chiffre d’affaires a été réalisé par les 25 premières sociétés du classement (contre 79 % en 2009, cf. tableau). Autre constat intéressant : 49 sociétés présentent un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros euros, soit deux de plus qui ont franchi ce seuil, par rapport à 2009.
Et 85 sociétés affichent un chiffre d’affaires en logiciels supérieur à 50 millions d’euros euros. Le chiffre d’affaires du 100è classé est supérieur à 25 millions d’euros.
Les bénéfices ont fortement grimpé, de 3,7 milliards en 2009 à 5,8 milliards en 2010.
Les dirigeants de Truffle Capital se réjouissent de cette « bonne croissance de l’industrie dans un contexte délicat de changement de business model et une demande forte d’un soutien du public pour résister à la déferlante américaine

« Cette dernière édition du Truffle 100 Europe révèle le dynamisme de l’industrie du logiciel dans un climat économique particulièrement difficile. L’industrie du logiciel est une valeur sûre en termes d’innovation, de croissance économique et de création d’emplois très qualifiés. Si la croissance est au rendez-vous (+ 14% en 2010), les challenges sont plus importants que jamais. Le Cloud Computing, le SaaS et le Mobile Computing viennent révolutionner les business-models, tandis que les acteurs américains accroissent la pression compétitive et disposent de moyens financiers beaucoup plus importants », explique Bernard-Louis Roques, dg et co-fondateur de Truffle Capital, à l’origine de ce classement, réalisé avec le soutien de la Commission Européenne, en la personne de Mme Neelie Kroes, commissaire européen responsable de la Société numérique, et en partenariat avec les cabinets d’analyse IDC et CXP Group.

Classement Truffle Europe logiciel en Europe, oct 2011
Classement Truffle Europe logiciel en Europe, oct 2011

Sur le podium des 5 premiers éditeurs en Europe, on retrouve bien sûr, en tête, et de très loin, SAP (avec 12,336 milliards d’euros de chiffre d’affaires) mais quelques “changements légers” sont intervenus. Dassault Systèmes accède à la 2è place, devant Sage désormais en 3è position (avec 1,563 milliard d’euros, devant 1.545). En 6è position, juste après DATEV, arrive le britannique Autonomy, valorisé à plus de 10 milliards (cf. notre article  “HP mettrait plus de 10 milliards»).

Malgré le poids colossal de SAP, les éditeurs américains conservent leur leadership. L’Allemagne est toujours en 2è position, avec 16 éditeurs recensés ici et 50,3 % du chiffre d’affaires total. Viennent ensuite les Britanniques avec 24 éditeurs, pesant 18,6 % du chiffre d’affaires

Bonne perspective pour 2012
Les emplois en R&D ont légèrement augmenté : 55 268 employés en 2010 contre 54 180 employés (en 2009). Il est vrai que le montant des investissements en R&D a fortement cru pour passer de 3,829 milliards d’Euros en 2009 à 4,433 milliards d’Euros en 2010 (augmentation de 15,7 %)

Autre constat intéressant: en 2010, 65 sociétés du Truffle 100 Europe sont cotées en bourse (comparé à 74 en 2009) et représentent 84,5% des ventes (contre 88,9% en 2009) et ces mêmes 65 sociétés concentrent 85,8% des investissements en R&D réalisés comparé à 88,7% en 2009.
S’agissant des tendances pour 2012, il est noté que «la grande majorité des éditeurs vont poursuivre leurs investissements en R&D et les embauches et visent une croissance entre 5 et 15 %


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur