Logiciels ERP & CRM : PeopleSoft veut avaler J.D. Edwards

Régulations

Après le rachat de son concurrent J.D. Edwards, PeopleSoft devient le deuxième éditeur mondial de solutions ERP

Le concepteur américain de progiciels PeopleSoft, plutôt spécialisé dans la gestion des ressources humaines, rachète pour 1,68 milliard de dollars en titres son concurrent J.D. Edwards, ce qui lui permet d’étendre son domaine de compétences sur les logiciels d’intégration.

L’opération crée le deuxième groupe mondial de progiciels, qui vient se placer entre l’américain Oracle et l’allemand SAP. Si le prix d’acquisition de J.D. Edwards semble raisonnable sur un marché marqué par la réduction des investissements des entreprises, la marge opérationnelle de ce dernier reste faible, et risque de peser sur les résultats du nouveau groupe. Ce qui n’empêche pas PeopleSoft d’annoncer qu’il attend de cette acquisition un retour positif sur son bénéfice par action dès 2004. Le cumul des activités des deux groupes va sans doute mettre fin à l’érosion du chiffre d’affaires de PeopleSoft. Mais bien que ce dernier ait indiqué que l’opération, qui devrait se finaliser avant la fin de l’année, ne devrait pas avoir d’effet sur son résultat, sa réussite reste contrainte par le marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur