Loïc Rivière (Afdel) va piloter le comité stratégique de la filière numérique

Régulations
Loïc Rivière

Le délégué général de l’Association française des éditeurs de logiciels prend la tête du Comité stratégique de la filière numérique. Le reflet de la volonté du gouvernement de voir cet organe de concertation davantage s’orienter vers les usages.

Délégué général de l’Afdel (Association française des éditeurs de logiciels), Loïc Rivière vient d’être nommé vice-président du comité stratégique de la filière (CSF) numérique par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et par sa collègue déléguée à l’Economie numérique, Fleur Pellerin. Créés dans le prolongement des Etats généraux de l’industrie, ces comités stratégiques visent à renforcer la compétitivité de l’industrie française. Le CSF numérique était jusqu’à présent piloté par Guy Roussel, président de la Fondation Télécom.

Virage vers les usages

Le changement de profil du vice-président n’est pas anodin. En juillet dernier, le CSF numérique présentait son contrat de filière aux deux ministres, document fondant les engagements des acteurs de l’industrie et de l’Etat. Un contrat accueilli froidement par les représentants de l’Etat, en raison de son ancrage trop marquée dans les infrastructures, et notamment les télécoms. Fleur Pellerin avait alors expliqué attendre un second contrat de filière pour début 2014, cette fois-ci davantage tourné vers les usages.

Le profil de Loïc Rivière, délégué général de l’Afdel depuis la création début 2006 de cette association porteuse de la voix des éditeurs de logiciel, va dans le sens du virage souhaité par la ministre. Tout comme le bureau composé pour représenter les 6 sous-filières du secteur (télécoms, équipementiers télécoms, logiciel, jeux vidéos, services informatiques et électronique). On y retrouve Pierre Barnabé (Bull), François Bourdoncle (Dassault Systèmes), Nicolas Gaume (Syndicat National du Jeu Vidéo), Gabrielle Gauthey (Alcatel-Lucent et FIEEC), Philippe Hedde (NextiraOne et Syntec Numérique), Pierre Louette (Orange et Fédération Française des Télécoms) et Olivier Mathiot (PriceMinister).

Selon le Conseil national de l’industrie, le secteur du numérique en France représente un chiffre d’affaires de 208 milliards d’euros et 25 % de la croissance française de ces 25 dernières années. Cette industrie emploie 640 000 personnes.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur