Loisirs numériques: Microsoft en guerre contre Apple. Avec Sony?

Cloud

Bill Gates, le fondateur et président de Microsoft a dévoilé toute une série d’alliances. Un accord avec Sony serait même envisageable. Objectif: casser le succès d’Apple

Musique, photo, vidéo, jeux: autant de domaines qui connaissent une croissance vigoureuse depuis plus d’un an. Hier chasses gardées des géants de l’électronique, ces secteurs aiguisent aujourd’hui les appétits des grands noms de l’informatique.

Exemple de réussite le plus connu: Apple et son couple à succès iTunes + iPod dont les ventes battent tous les records. Mais la firme à la pomme n’est pas la seule: Dell, HP et bien d’autres sont sur les rangs. Sans oublier l’incontournable Microsoft qui multiplie depuis plusieurs mois les initiatives. La firme de Bill Gates a ainsi lancé son service de musique en ligne articulé autour de son nouveau lecteur multimédia Media Plyer. Dans le même temps, l’éditeur tente de conquérir “l’espace salon” avec un système d’exploitation simplifié baptisé Media Center. Mais aujourd’hui, le groupe de Redmond cherche à aller plus loin et à avancer ses pions. Notamment contre son ennemi juré, Apple. Bill Gates, fondateur de la firme, a ainsi dévoilé une série d’alliances avec de nombreux acteurs du secteur. Outre un accord avec le réseau de télévision MTV (chaînes musicales)et avec Tivo, dont les magnétoscopes à disque dur ont révolutionné la façon de regarder la télévision aux Etats-Unis, Bill Gates a également annoncé un rapprochement avec l’opérateur téléphonique américain Bellsouth. “Nous sommes à l’avant scène pour réaliser de larges investissements technologiques et offrir des inventions qui vont apporter le style de vie numérique au plus grand nombre”, a-t-il déclaré lors du salon de l’électronique grand public à Las Vegas. Surtout le firme se veut le défenseur de la liberté de choix (sic!). Manière de critiquer la stratégie d’Apple, en effet, les morceaux téléchargés sur le service iTunes ne sont transférables que sur le iPod. “Notre stratégie et d’offrir d’excellents logiciels et une plate-forme innovante grâce à des partenariats, de manière à ce que les consommateurs puissent choisir parmi une large palette d’appareils et de services qui fonctionnent en parfaite harmonie et conviennent à leur mode de vie”, a-t-il souligné. Ainsi, dans une interview au Wall Street Journal, Bill Gates envisagerait un accord avec le géant Sony afin de contrer Apple. Pour lui, les deux entreprises “ont nombre de raisons de travailler ensemble”, notamment en matière de musique numérique, y compris des services de musique en ligne et des dispositifs anti-piratage. Cet accord constituerai une surprise, Sony étant comme Apple un partisan des formats propriétaires. Mais depuis plusieurs semaines, le japonais change de discours: le format mp3 sera ainsi accessible avec ses nouveaux baladeurs. Par ailleurs, Sony et Microsoft ne sont pas les meilleurs amis du monde, ils se battent frontalement sur le marché des consoles de jeu ou des PDA par exemple. Quand le WSJ lui a demandé s’il envisageait une alliance plus large dans le divertissement numérique, Bill Gates est resté évasif: “nous sommes tout le temps en train de discuter avec Sony de choses qui peuvent nous être profitables à tous les deux mais nous n’avons rien de précis à dire au sujet d’une discussion en particulier”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur