LokiTorrent défie Hollywood

Régulations

Assigné en justice par la MPAA, le site de liens ‘bittorrent’ de LokiTorrent contre-attaque et fait appel à… la générosité des internautes

La MPAA, l’association des studios de cinéma d’Hollywood, s’attaque aux n?uds qui diffusent les liens vers des fichiers à télécharger illégalement. Dans son collimateur, les fichiers ‘bittorrent’, un format d’échange de fichiers très prisé par les amateurs de cinéma.

Et la MPAA rencontre un certain succès avec la fermeture de sites réputés pour leurs liens vers ces fichiers le plus souvent pirates, SuprNova.org et Youceff.com. Un succès que l’association entend renouveler contre le site LokiTorrent. A la mi décembre, les avocats de la MPAA ont assigné ce site devant la Justice, pour violation de copyright. Ils reprochent au site de pourvoir les internautes indélicats en liens vers des fichiers vidéo de films ou séries TV pour les télécharger illégalement. Mais LokiTorrent, plutôt que de se plier à l’injonction de cesser d’indexer les liens, a décidé de riposter, et pour couvrir les frais de justice estimés à 30.000 dollars par mois, il fait appel à la générosité des internautes. La démarche est à rapprocher – certes dans un contexte différent ? de l’appel lancé avec succès par la Fondation Modzilla afin de s’offrir une page de pub pour le navigateur alternatif ‘open source’ Firefox dans le New York Times (lire nos articles). Elle fera pour les observateurs office de test sur la motivation des internautes et leur engagement responsable face à l’industrie des média et au ‘peer-to-peer‘. Sachant que les sites qui proposent des liens, même s’ils ne sont que des intermédiaires, participent au pillage des contenus culturels, une démarche punie par les lois occidentales. LokiTorrent annonce avoir déjà réuni les deux tiers des sommes pour financer un premier mois de procédures !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur