L'OPA d'Electronic Arts sur Take-Two se précise

Cloud

Le géant américain ne lâchera pas prise : l’éditeur de GTA doit lui revenir !

Après un refus assez ferme, Electronic Arts (EA), leader mondial des jeux sur consoles, revient à la charge afin de s’emparer de son concurrent Take-Two Interactive, l’éditeur du contesté mais populaire GTA (Grand Theft Auto).

Fin février, Take-Two rejetait une offre à 26 dollars par action, valorisant l’entreprise à 1,9 milliard de dollars. Pour l’éditeur, cette OPA est “opportuniste”. Il faut dire que Take-Two est sur le point de lancer GTA 4 qui devrait être, comme ses prédécesseur, un carton mondial.

D’ailleurs, Take-Two a publié cette semaine des prévisions trimestrielles supérieures aux attentes de Wall Street, expliquant que les commandes pour GTA 4 dépassaient les prévisions.

Ce jeudi, EA formule une nouvelle offre, au même prix. Mais si le montant n’a pas bougé, la structure capitalistique de la cible a sensiblement évolué. Les deux principaux actionnaires de Take-Two, le fonds mutuel Oppenheimer Funds et FMR LLC, société-mère du fonds mutuel Fidelity, ont cette semaine fortement réduit leurs parts dans l’éditeur de jeux vidéo. Ces retraits préparent donc le terrain à EA pour lancer une OPA hostile…

On en saura plus le 10 avril prochain, date de l’Assemblée Générale de Take-Two.

Rappelons que pour EA, ce rachat est stratégique. Le groupe doit réagir au rapprochement entre Vivendi Games et Activision qui a crée le numéro un mondial du secteur : Vivendi est le leader des jeux en ligne tandis qu’Activision est le n°2 des jeux sur consoles.

En décembre dernier, le groupe français de communication a annoncé son intention de fusionner sa division de jeux avec les activités de l’éditeur américain Activision pour créer une nouvelle société nommée Activision Blizzard.

L’opération en titres et en cash est évaluée à 18,9 milliards de dollars (12,8 milliards d’euros).

Vivendi met la main sur de très bonnes licences comme Guitar Hero et Spider-Man. Le groupe exploite déjà des marques de jeux très populaires comme World of Warcraft du studio Blizzard (10 millions d’utilisateurs dans le monde).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur