L’Open Source Initiative se rapproche de la communauté

Open SourceRégulations

L’OSI revoit son organisation en profondeur. L’entité sera dorénavant pilotée par un conseil d’administration et des organisations tierces. Les particuliers pourront également adhérer à l’OSI.

L’Open Source Initiative (OSI) révise son mode de fonctionnement. C’est ce que nous apprend Simon Phipps, directeur au sein de l’organisation (notre photo). Jusqu’alors, l’OSI était articulée autour de son seul conseil d’administration. Au sein de la nouvelle organisation, le rôle et le pouvoir des membres de l’association seront plus importants.

Cette transformation démarre par une triple initiative. Tout d’abord, l’OSI accueille douze entités à but non lucratif, qui sont représentées dans l’image reproduite ci-contre. Elles travailleront avec le conseil d’administration actuel, afin de refondre la structure et le mode de gouvernance de l’OSI. Simon Phipps invite tous les autres groupements à but non lucratif à s’affilier avec l’OSI, afin de participer à cette transformation.

Une adhésion possible pour les particuliers

« Nous allons vous proposer une manière de rejoindre personnellement l’OSI », ajoute Simon Phipps. À cet effet, l’organisation a mis en ligne un questionnaire, qui permettra de déterminer ce que l’adhésion inclura. Enfin, un nouveau projet permettra de soutenir les programmes universitaires, en fournissant un ensemble de ressources à destination des éducateurs et professeurs du monde entier.

Voilà qui clôt la liste de ces trois nouveautés, qui devraient permettre de transformer en profondeur l’OSI, en rapprochant cette entité de la communauté. Le défi pour les responsables de l’OSI sera toutefois de ne pas s’éloigner, dans le même temps, des entreprises. « Ce ne sont que les premières étapes. Nous avons encore un long chemin à parcourir, » conclut Simon Phipps.

Crédit photo © Silicon.fr / Crédit illustration © OSI


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur