Lorient : première ville à adopter la VoIP

Réseaux

La ville souhaite plus de services mais aussi et surtout baisser sa facture télécom. Un contrat a été signé avec Alcatel pour adopter la téléphonie ou voix sur réseau IP

Les entreprises ne sont pas les seules à s’intéresser à la technologie de la voix sur Ip (VoIP) qui permet de faire transiter sur Internet les communications téléphoniques et des données à partir d’équipements dédiés.

Car la technologie permet, à terme, de réelles économies sur la facture télécoms. Elle permet par exemple d’unifier trafic voix et données. Aujourd’hui, la ville de Lorient est la première à franchir le cap en signant un contrat avec Alcatel. Pour les administrés, le futur service permettra de bénéficier d’un point d’entrée unique pour accéder à tous les services de la ville. Les employés municipaux bénéficient, de leur côté, de fonctionnalités nouvelles, comme la messagerie et les communications unifiées. “Nous voulions améliorer l’accueil de nos citoyens ainsi que les communications entre les différents services. Avec la technologie IP, nous pouvons faire converger les réseaux téléphoniques et informatiques, mais il ne s’agit pas d’installer une nouvelle technologie pour le plaisir d’être connecté! La solution mise en place doit fournir des bénéfices bien réels aux utilisateurs, employés municipaux et administrés”, explique Dominique Truy, directeur général adjoint des services de la mairie de Lorient. La solution repose sur 9 serveurs de communication IP Alcatel OmniPCX Enterprise mis en réseau, équipés de la suite logicielle de communication Alcatel OmniTouch Unified Communication et reliés aux téléphones applicatifs Alcatel IP Touch. Ces téléphones de nouvelle génération peuvent héberger des applications et reposent sur la technologie de “voix sur IP” (Internet protocol).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur