Lorsque les politiques incitent au ‘spam’…

Régulations

Le leader du parti conservateur britannique demande à ses adhérents internautes à pratiquer le ‘spam’

Rappelons qu’une directive européenne anti-‘spam’, applicable dans tous les pays de l’Union depuis quelques mois, stipule que les e-mails non sollicités (ou “pourriels”!) sont interdits.

Soit Michael Howard, président du ‘British Conservative Party‘ n’en a cure, soit il est bien mal informé. En effet, sur le site web de son parti, le leader conservateur incite ses 100.000 adhérents disposant d’une adresse e-mail à renvoyer le courriel qu’il leur a adressé à 10 autres personnes au moins. Le calcul est facile: 100.000 membres qui renvoient un e-mail à leur famille, leurs amis, leurs voisins, jusqu’à toucher 10 personnes, cela fait un million d’e-mails non sollicités expédiés au mépris de la loi britannique ! En France, où s’annonce une nouvelle échéance électorale, nos candidats suivront-ils l’exemple britannique ? A moins que, comme George W. Bush, ils ne fassent appel à l'”outsourcing offshore” pour déployer un “call center” en Inde ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur