Lotusphere 2009 : une deuxième fournée LotusLive

Logiciels

Complément des offres détaillées dans notre article précédent, ces services avec effets de gamme ne simplifient pas la compréhension de l’offre LotusLive

Trois autres services Cloud ont été annoncés. Le premier, LotusLive Events (ex Lotus Sametime Unyte Events) gère des événements en ligne, inclut LotusLive Meetings (la solution de web-conferencing) enrichie des fonctions gérer les invitations et les rappels, et le processus d’enregistrement du début à la fin, et même une analyse après l’événement.

Deux autres offres viendront compléter « plus tard » l’arsenal Saas de Lotus. LotusLive Connections apporte un ensemble de services de collaboration avec partage de fichiers, gestion des activités, messagerie instantanée, mais sans conférences Web. Enfin, LotusLive iNotes est la solution de Web-messaging en mode Saas (type Gmail) accessible depuis un simple navigateur Web.

Des bases technologiques apparemment distinctes

Bref, une multitude d’annonces à donner le tournis. Par exemple, iNotes profite de la technologie du rachat (finalisé en fin de semaine dernière) d’Outblaze, fournisseur de services de collaboration et de messagerie en ligne. De son côté, LotusLive Notes repose sur IBM Lotus Notes Hosted Messaging. Alors autant de solutions autant de plates-formes ? « Les trois plates-formes ne reposent pas sur des technologies différentes[NDLR : Unyte, iNotes, Notes –pour complément http://www.silicon.fr/lotusphrere-saasagite-enfin-33550.html ]. En fait, nous avons identifié les besoins des entreprises : Meetings répond à un besoin uniquement de web meeting, avec de la collaboration Engage s’impose, tandis que pour la solution la plus complète iNotes sera la solution appropriée, »détaille Susan Oblak, chef produit LotusLive (une ex de WebDialogs qui éditait Unyte racheté par IBM en aout 2007).

Joli discours ! En attendant : d’après nos informations (fiables), le fait d’habiller une interface Web (Outblaze) aux couleurs de Notes ne transforme pas une plate-forme… Quoi qu’il en soit, la lisibilité de l’offre reste très complexe. C’est pourquoi il ya fort à parier que cet « habillage marketing visant des cibles identifiées » amènera malgré tout bientôt à une harmonisation d’une offre bien vite élaborée (le rachat définitif d’Outblaze ne datant que de la semaine dernière). Pour vous faire votre opinion : https://www.lotuslive.com/services/ .

Contraintes légales à considérer

Autre point sensible, la localisation des datacenters et la crainte (ou la législation) de certains pays en matière de sécurité des informations. « Actuellement, nous disposons d’un datacenter à Washington, et de cinq infrastructures jouant le rôle de points de présence à travers le monde, installés pour accélérer le trafic. En effet, les communications entre ces points et notre datacenter ne passent pas par Internet, mais via une ligne directe. Nos spécialistes juridiques étudient actuellement les diverses contraintes légales selon les pays, afin de déterminer si et où il conviendrait éventuellement de déployer des datacenters supplémentaires, » explique Satwick Seshasai, responsable du développement LotusLive.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur