Louis Gallois à la tête d’EADS, Airbus pour Tom Enders

Cloud

Fin des rumeurs et spéculations autour du groupe européen d’aéronautique

L’annonce a précédé la visite d’Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy aux usines Airbus de Toulouse? Un équilibre franco allemand a été trouvé dans le partage des pouvoirs à la tête d’EADS.

Louis Gallois est désigné à la tête d’EADS

Thomas Enders devient le PDG d’Airbus

Rüdiger Grube accède à la présidence du Conseil d’administration d’EADS.

Ces nominations sont une surprise, depuis une semaine les rumeurs circulaient sur un tiercé inversé, Tom Enders à la tête d’EADS, Louis Gallois chez Airbus et un français à la présidence du Conseil d’administration?

Au final, ces nominations mettent fin à la co-présidence. Le nouvel organigramme fait de Louis Gallois le seul président exécutif du groupe, et de Tom Enders le seul patron exécutif d’Airbus. Quant à Arnaud Lagardère, il ne partage plus la co-présidence du conseil, mais succèdera à Rüdiger Grube dans quatre ans.

L’annonce ne dit rien en revanche sur le devenir du pacte d’actionnaires qui maintient un équilibre franco allemand, chacun, par l’intermédiaire des länder et de DaimlerChrysler (15 %) pour l’Allemagne, l’Etat et Lagardère (7,5 %) pour la France détenant 22,5 % du groupe.

Louis Gallois

Tom Enders

Rüdiger Grube


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur