Lucent retombe dans le rouge

Cloud

Tous les indicateurs sont en baisse

L’équipementier Lucent est à nouveau en difficultés. On pensait le groupe sorti d’affaire en 2005 après quatre ans où les pertes se sont succédées aux pertes. Mais l’éclaircie aura été de courte durée.

Pour son premier trimestre fiscal clos le 31 décembre, le groupe américain fait état d’une perte de 104 millions de dollars ou 2 cents par action, contre un profit de 174 millions de dollars ou 4 cents par titre un an plus tôt. Le chiffre d’affaires est tombé à 2,05 milliards de dollars, contre 2,34 milliards au premier trimestre de 2004/2005 et 2,43 milliards au quatrième trimestre. Ces mauvais résultats ne sont pas une surprise. Il y a quelques jours, l’entreprise lançait un ‘profit warning’ sur la période. Dans son communiqué, Lucent incrimine une charge exceptionnelle de 278 millions de dollars que l’a condamnée à verser un tribunal américain, dans le cadre de son procès contre Winstar Communications. Cet opérateur de téléphonie mobile avait porté plainte contre Lucent, accusant l’équipementier de l’avoir acculé à la faillite. Lucent s’attend à ce que son chiffre d’affaires pour l’exercice fiscal en cours soit comparable à celui de l’exercice fiscal 2005 avec une progression d’au plus 5%. La performance devrait être nettement meilleure sur le restant de l’année, a toutefois déclaré Pat Russo, le président du groupe, dans un communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur