Lycos abandonne son arme anti-spam

Régulations

L’économiseur d’écran permettant de spammer les spammeurs n’est plus en ligne. Il avait fait l’unanimité contre lui

Finalement Lycos abandonne. Après seulement quatre jours d’exploitation, l’opération “Make Love not Spam” est renvoyée aux oubliettes, une initiative dont Lycos se mord encore les doigts. Depuis vendredi, une page d’accueil proclame sobrement « Stay tuned » (restez à l’écoute).

Rappel des faits. Le 1er décembre, le portail annonce à grands renforts de communiqués son opération anti-spam. Elle s’organise autour d’un économiseur d’écran à télécharger rendant inefficace les sites Web des spammeurs. Une fois activé, cet économiseur était censé bombarder de requêtes des sites Web de spammeurs. Ces adresses cibles avaient été compilées par Spamcop, spécialiste anti-spam et mises à jour tous les jours. Il s’agissait de reproduire des attaques par saturation dites DDoS (déni de service distribué). En clair, l’outil de Lycos usait des mêmes armes que ses ennemis même s’il s’agit de neutraliser mais pas de paralyser… Plus cet outil était téléchargé, plus le trafic généré sur les sites Web de spammeurs devait être important. Ces sites devaient alors être neutralisés, dans le cadre d’un front collectif de lutte contre le spam”. Pour autant, presque immédiatement, l’arme de Lycos suscite un grand scepticisme. En effet, transformer l’utilisateur en spammeur est contestable. Doit-on cambrioler la maison de celui qui vous a cambriolé? Ainsi Bruno Rasle de l’association Halte au Spam! estime que cet outil est dangereux: “Les effets de bord (pervers) l’emportent largement sur les éventuels avantages. A part une opération de communication pour Lycos et un peu de défoulement de la part d’internautes excédés, où est l’intérêt d’une telle démarche, à part faire rire les spammeurs ? Il me semble qu’il existe un terme pour désigner ce genre d’initiative : le lynchage”. De son côté, l’éditeur de sécurité Sophos recommande carrément aux internautes de ne pas employer ce programme: “Nous leur conseillons de ne pas irriter les spammeurs de cette façon. Tout le monde déteste les spammeurs mais cela ne signifie pas qu’il soit correct de s’abaisser à leur niveau et de générer davantage de trafic inutile”, explique Graham Cluley. Mais ce n’est pas tout. le soir même de la mise en ligne de cette arme de destruction massive, la page de Lycos devient mystérieusement inaccessible. Tous le monde pense à une riposte des spammeurs. Silence radio chez Lycos. Pour le portail, ç’en est trop. Entre la paralysie du service et la levée de bouclier des professionnels, Lycos préfère renoncer. Il faudra trouver autre chose pour contrer les spammeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur