Lycos aide les internautes à se payer un .fr

Régulations

L’ouverture des noms de domaines en “.fr” pour les particuliers débutera le 20 Juin, le “chien qui va chercher” (Lycos), proposera un service de préachat dès le 16 juin, soit 4 jours avant la libéralisation officielle du domaine français. Mais beaucoup de patronymes sont déjà réservés…

Les experts de l’hébergement anticipent un effet très positif de cette libéralisation sur le paysage français du Web, et s’attendent à ce que de très nombreux consommateurs soient prêts à saisir cette opportunité.

L’ouverture des noms de domaines en “.fr” aux particuliers signifie que les internautes devront être très rapides pour obtenir le nom désiré, particulièrement en ce qui concerne certains noms de famille très répandus. Les réservations affluent. Pour ceux qui souhaitent mettre toutes leurs chances de leur côté, les services de Lycos permettent aux particuliers d’obtenir leur “.fr” avant les autres. Pour 6,49 euros? HT/ an, tous les internautes peuvent dès à présent acheter un nom de domaine en “.fr” avec Lycos. Jusqu’au 16 juin, la société achète le nom de domaine à son nom pour ses consommateurs, puis leur proposera après la libéralisation du “.fr” d’en devenir les propriétaires exclusifs. À partir du 16 juin, 4 jours avant la libéralisation officielle, les consommateurs pourront aussi rechercher et commander en avance leurs “.fr” grâce au système de préachat développé par Lycoos sur l’url : http://hebergement.lycos.fr/consumer/domain En avril lors de l’ouverture au public des “.eu”, Lycos Hébergement avait aussi prouvé son expertise sur le marché de noms de domaines et l’efficacité de son système de préachat, en obtenant un taux d’enregistrement de 61,5 % des demandes de domaines en “.eu”, s’accaparant une part de marché de 9% sur le plan européen. “Nous sommes très heureux de la libéralisation des noms de domaines en .fr et pensons qu’il y a un potentiel énorme en France. Avec seulement 486.000 noms de domaines en .fr, notre pays est vraiment sous-représenté face à des pays comme l’Allemagne qui enregistre plus de 9.921.000 noms de domaines et même nos voisins belges qui avec une population 5 fois inférieure à la France détiennent 450.000 noms de domaines en .be”, explique Nicolas Morel, responsable Produit Lycos Hébergement France. A noter que d’autres hébergeurs ou prestataires ‘registar’ proposent un service similaire, comme Arsys.fr, par exemple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur