Mac abandonne le PowerPC et sa ‘sécurité’ ?

Sécurité

Steve Jobs profite de la conférence annuelle des développeurs Macintosh, qui s’est tenu à San Francisco, pour annoncer l’abandon de l’architecture PowerPC d’IBM au profit de l’architecture x86 d’Intel. Qu’en est-il de la sécurité de MacOS X sur cette nouvelle plate-forme ?

Ce changement de microprocesseur anime de nombreuses discussions parmi les passionnés de Mac quant aux bénéfices et inconvénients qu’une architecture Intel pourrait apporter aux ordinateurs d’Apple.

Selon certains, le principal atout du système d’exploitation MacOS X est de se baser sur une architecture PowerPC dont les rouages profonds restent encore obscurs et contribuent, d’une certaine manière, à maintenir un bon niveau de sécurité. MacOS X jouit donc d’une bonne réputation relative en matière de sécurité. Les « Virus », « Malwares », et autres « Worms » sont quasi inexistants sur cette plateforme. Quant aux vulnérabilités exploitables à distance, elles se font rares. Par conséquent, la migration d’Apple vers un processeur Intel pourrait bouleverser le quotidien des utilisateurs de Mac et tendre à diminuer le niveau de sécurité de ces machines. Prenons l’exemple des failles de type « buffer overflow ». L’exploitation de ces vulnérabilités dépend directement du système d’exploitation et du type de processeur utilisé. L’obscurité et le manque de documentations sur de l’architecture PowerPC contribuent donc fatalement à freiner l’exploitation de ce type de failles sur les plate-formes Macintosh. Le fait de migrer d’un processeur peu documenté vers un type de processeur qui n’a plus de secrets pour tous les développeurs d’ « exploits » et de « malwares » peut donc représenter un handicap sérieux. Pour Macintosh, le pire reste à venir. Certains éditeurs de solutions de sécurité se positionnent déjà et offrent des outils, antivirus et firewalls pour Macintosh. L’arrivée des premiers Mac avec processeur Intel est prévue pour 2006. Affaire à suivre? Olivier Devaux pour pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur