Machine learning : l’accélération GPU fait ses débuts sur WSL

Data & StockageDeep LearningMachine Learning
WSL accélération GPU

La build 20150 de Windows 10 permet d’expérimenter une première implémentation de l’accélération GPU sur WSL, à travers CUDA et DirectML.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’accélération GPU arrive sur WSL.

Microsoft en donne un premier aperçu avec la build 20150 de Windows 10, tout juste publiée sur l’anneau rapide du programme Insider.

Pour l’heure, un usage cible : les tâches d’apprentissage automatique. Avec deux leviers : CUDA et DirectML.

Le premier, accessible sur certains GPU Nvidia, vise essentiellement le domaine de la data science.
La build 20150 permet de l’expérimenter sur WSL avec les principaux outils de machine learning, ainsi qu’avec le plugin Container Toolkit fourni par Docker.

WSL CUDA

L’API DirectML a une portée plus « généraliste » : elle gère l’inférence sur les GPU compatibles DirectX 12.
Microsoft en a fait le back-end d’une variante de TensorFlow. AMD, Intel et Nvidia proposent chacun des pilotes qui assurent son fonctionnement à la fois sur Windows et dans WSL.

WSL DirectML

Au dernier pointage officiel, WSL est utilisé au moins une fois par mois sur 3,5 millions d’appareils.

Sur la feuille de route à court terme de WSL figure la prise en charge des applications graphiques. Microsoft en a fait la démonstration en mai à la conférence Build, avec Eye of GNOME, gedit et mpv.
Parmi les nouvelles fonctionnalités à venir, on trouve également l’installation en une commande dans le Terminal Windows (wsl.exe –install).

Illustration principale © Jakub Jirsk – Fotolia

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT