Ce que la maîtrise des technologies rapporte aux entreprises

La maîtrise technologique est-elle un impératif pour atteindre vos objectifs de croissance ?  La question a été posée à 969 décideurs IT et métiers de grandes et moyennes entreprises. L’étude internationale a été publiée par le cabinet de conseil en logiciels ThoughtWorks.

Plus des deux tiers des répondants déclarent que leur organisation est « technologiquement avancée ». Les auteurs de l’étude définissent ces entités comme ayant une culture d’entreprise dans laquelle ont toute leur place les technologies et leurs usages (cloud, analyse de données, expérience utilisateur, innovation…).

Parmi les entités concernées, 82% prévoient une croissance de leur activité dans les six prochains mois. Ce taux passe à 39% chez les entreprises en retrait dans ce domaine.

Il reste à convaincre les membres du « board ».

Avantage compétitif

63% des organisations qui disposent d’une forte sensibilité technologique (« tech savvy ») portent régulièrement au niveau du conseil d’administration les discussions à ce sujet (produit, développement, expérience). Ce taux chute à 22% pour les autres.

Par ailleurs, moins de 50% des organisations estiment que leur savoir technologique leur donne un avantage compétitif. « La technologie n’est pas qu’une question de matériels et de logiciels qui peuvent être activés pour résoudre un problème. Elle intéresse la culture d’entreprise dans son ensemble », a déclaré la direction de ThoughtWorks.

Les décideurs auraient donc intérêt à porter autant d’attention aux enjeux de gouvernance des données, de plateformes et d’ingénierie, qu’ils ne le font pour les ventes, le marketing et la finance. L’ensemble ayant un impact sur la performance de leur firme.

Selon une autre étude (MIT SMR), la croissance et la valorisation des groupes dont les hauts dirigeants font preuve d’intelligence numérique seraient supérieures « de 48% » en moyenne à celles d’autres groupes dont le top management est en retrait sur le sujet.

*L’enquête a été menée par Maru/Blue auprès de 969 décideurs de grandes et moyennes entreprises basées en Asie-Océanie, aux Amériques et en Europe. ThoughtWorks « Technology proficiency » mai 2021.

(crédit photo via Pixabay)