Malgré ses bons chiffres, Google effraie le marché

Cloud

Pour les analystes, le géant américain n’a pas échappé à la crise

Tout comme Microsoft, Google affiche une santé financière légèrement inférieure à celle attendue par les analystes. Au deuxième trimestre de l’actuel exercice fiscal, le géant de Mountain View affiche un chiffre d’affaire de 5,37 milliards de dollar, contre 3,87 milliards l’année précédente à trimestre comparable.

Le groupe affiche un bénéfice net de 1,25 milliard soit 3,92 dollars par action au deuxième trimestre contre 295 millions de bénéfice net et 2,93 dollars par action au deuxième trimestre de l’année 2007.

Hors des Etats-Unis, le chiffre d’affaires du groupe représente 52% de la somme totale engrangée par le groupe au deuxième trimestre. Comparé au premier trimestre 2008, puis au deuxième trimestre de l’année 2007, cette portion a progressé respectivement d’un puis de trois points. La manne venue de l’étranger vient à point nommé, comme le rappelle l’AP, combler le ralentissement économique américain.

Pour Clayton Moran, analyste pour Stanford Group, ces données traduisent “un ralentissement dans le marché de la publicité qui affecte Google“. Cet avis vient confirmer un sentiment général selon lequel Google n’échapperait pas au marasme économique mondial.

La baisse du taux de clics, malgré la progression aux mois de mars et avril derniers soulignée par comScore, illustre l’hypothèse des analystes.

Et le rachat de DoubleClick pour 3,2 milliards de dollars a notablement asséché le compte en banque du moteur de recherche.

La firme effectue également des recrutements largement moins massifs. En embauchant « juste » 448 employés, la firme se situe juste au dessus de son plus faible nombre d’embauches constaté en 2004. Le géant avait alors recruté 353 nouveaux salariés.

Google s’offre un spécialiste du lien publicitaire contextuel

La société britannique Rambler Media a, selon Reuters, accepté de céder à Google sa branche Begun, (une société spécialisée dans la publicité contextuelle) pour la somme de 140 millions de dollars. Un accord signé entre les deux parties permettra également au portail rambler.ru d’utiliser ‘Google Ads’, la technologie de publicité contextuelle développée par la firme américaine. Les recherches effectuées depuis rambler.ru seront quant à elles mises en valeur par le moteur de recherche de Mountain View.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur