Malgré Vista, la part de visites 'web' de Windows s'effrite

Logiciels

Le dernier baromètre XiTi souligne la progression de MacOS

L’ultradomination de Windows est loin d’être menacée mais la concurrence progresse. Voici l’enseignement du dernier baromètre XiTi qui mesure la part de marché des systèmes d’exploitation en fonction des visites effectuées sur près de 153.000 sites Web (majoritairement francophones) sur l’année 2007.

Windows (tout produits confondus) représente 95% des visites contre 3,7% pour MacOS et 0,9% pour Linux. XiTi souligne qu’entre juillet et décembre, la part de visites de Windows se tasse légèrement passant de 95,5% en juillet à 95% en décembre. De son côté, la famille MacOS est au contraire plus dynamique, passant de 3,28% en juillet à 3,72% en décembre. Même tendance pour Linux qui atteint 0,88% en décembre contre 0,77% en juillet.

MacOS a profité de plusieurs phénomènes : le succès croissant des machines Mac et l’arrivée de Leopard, la dernière version du système d’exploitation d’Apple.

De son côté, Windows ne semble pas profiter de l’effet Vista. Le dernier OS de Redmond progresse bien mais ne s’impose pas encore : sa part de visites est de 11,6% en décembre contre 8,8% en octobre et 5,4% en juillet. Une progression essentiellement due aux ventes de PC équipés désormais par défaut de Vista (vente liée). Mais une progression moindre que XP au moment de son lancement.

“Windows Vista, avec moins de 12% d’utilisation fin 2007, semble avoir du mal à convaincre… La sortie du Service Pack 1 prévue pour le 1er trimestre 2008 lui permettra-t-il de s’affirmer alors que sur la même période le SP3 de XP sera mis sur le marché ?”, se demande XiTi.

Mais cette progression ne compense pas les baisses mécaniques des autres OS, et surtout de XP qui demeure, et de loin, le champion de la famille Windows avec 83,7% des visites. Sa part s’est repliée de 8 points sur un an (91,8% des visites Windows en janvier).

“Si la part de visites de Vista progresse au fil des mois (plus ou moins mécaniquement via les achats d’ordinateurs), cette dernière version ne contribue pas à renforcer la position de Windows”, commente XiTi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur