Pour gérer vos consentements :

Un malware Android imite l’application Google Play dans le store

Un nouveau malware dont l’icône imite celle de l’application légitime Google Play Store a été découvert dans la logithèque officielle de Google par l’éditeur américain de solutions de sécurité FireEye. Ce programme malveillant utilise un serveur DNS dynamique et le protocole SSL (Gmail).

Certificats et identifiants bancaires

Il existe une relation étroite entre l’application principale « googl app stoy », l’application jointe et le programme malveillant « com.sdwiurse » lui-même. Il peut agir en arrière-plan du terminal Android concerné pour recueillir des SMS, certificats et identifiants bancaires.

Lorsque le smartphone Android est infecté, la fonction « désinstaller » est désactivée et le programme continue de fonctionner à l’insu de l’utilisateur, explique FireEye dans un billet technique daté du 18 juin. Sur l’interface apparaissent des alertes en coréen (traduites en français cela peut donner « erreur programme » ou « c’est supprimé ») pour mieux tromper l’utilisateur. Les services peuvent être arrêtés manuellement, mais seront relancés au redémarrage du smartphone.

Pour limiter les détections lors du téléchargement de l’application, le malware utilise le chiffrement. Résultat, seuls 3 éditeurs d’antivirus sur 51 étaient parvenus à le détecter en fin de semaine dernière. D’après FireEye, une majorité de vendeurs utilise uniquement des algorithmes basés sur les signatures pour détecter les malwares, et ne parviennent donc pas à détecter le contenu malveillant dissimulé dans des applications qui semblent basiques.

L’icône pirate nouvellement installée sur le bureau Android.

crédit photo © FireEye


Lire aussi

Des malwares pré-installés sur des smartphones Android chinois

Le nombre de malwares Android a explosé en 2013

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago