Mandriva encore dans le rouge

Cloud

L’éditeur Linux commence mal l’année

Passe difficile pour Mandriva. Le premier trimestre de son exercice 2005-2006 n’a pas été reluisant. Et l’éditeur est le premier à la reconnaître.

Le groupe a dégagé une perte d’exploitation de 0,50 million d’euros, contre un bénéfice de 0,31 million un an plus tôt. Le résultat net est déficitaire de 0,59 million d’euros, contre un bénéfice de 1,03 million l’année précédente. Le chiffre d’affaires progresse néanmoins de 10,4% à 1,59 million d’euros. Mandriva explique ces contre-performances par la montée en puissance des nouveaux contrats, plus lente que prévu, la poursuite de la baisse des ventes en grande distribution, un trimestre difficile au Brésil et une hausse significative des dépenses marketing et communication. Par ailleurs, Jacques Le Marois, Président du Conseil d’administration, a décidé de remettre son mandat de Président au conseil, tout en restant administrateur et membre du Comité Stratégique, et a proposé que François Bancilhon, actuel Directeur Général, assume la présidence du Conseil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur