Mandriva innove avec sa version ‘live’ installable

Régulations

Mandriva, ex-Mandrake, annonce le lancement d?une version live de son OS, mais également installable sur disque dur

C’est la fête sur la banquise. Mandriva, qui s’est récemment séparé d’un de ses membres cofondateur (lire notre article), annonce que d’ici une quinzaine de jours une version Live de son OS -ayant la particularité de s’installer également sur HD- serait disponible au téléchargement sur son site web.

Une bonne nouvelle pour les utilisateurs de XP qui cherchent à adopter le pingouin et qui sont fatigués des réinstallations successives des versions Live de l’OS. Mandriva tient donc ses promesses, puisque le groupe avait déjà évoqué une version live installable de son OS lors de la présentation de ses résultats. Mandriva est une version relativement simple si on la compare à d’autres. Elle peut éventuellement jouer ce rôle de marchepied vers l’univers du pingouin pour les informaticiens amateurs qui souhaitent utiliser un système d’exploitation plus complet et stable que XP. On ne peut pas affirmer que cette nouvelle mouture va réussir à secouer le monopole de XP. Pour autant il s’agit d’une première offensive notable vers un marché plus grand public, qui répond à un changement stratégique de Mandriva. En effet l’éditeur cherche dorénavant à s’imposer comme un OS plus généraliste, qui au final se rapproche dangereusement du modèle propriétaire, et s’éloigne de l’univers du libre. Une vision mercantile dénoncée sur son blog par Gaël Duval, le cofondateur licencié de Mandrake/Mandriva. Aujourd’hui Mandriva présente deux versions One et Kiosk. La première est une distribution live donc qui se lance à partir d’un CD (ou DVD) mais qui a la particularité de s’installer sur le disque dur comme n’importe quel OS. Elle devrait supporter 70 langues et se décliner en quatre versions selon la zone géographique. Une version live, installable, au premier abord voilà qui devrait faire le bonheur de nos cartes-mères habituées aux lenteurs de l’OS de Redmond et pourtant, il y a un hic puisque notre porte-étendard du monde libre a des pratiques de plus en plus proches de son ennemi de toujours le très capitaliste Microsoft. En effet, en plus de réserver, dans un premier temps, cette nouvelle distribution du pingouin aux membres de son Club, le groupe propose désormais un abonnement, qui permet à l’utilisateur ainsi dépouillé de quelques euros de choisir entre différents packages. Cette offre appelée Kiosque est réservée à ceux qui ne veulent pas s’engager dans le club. Mandriva précise tout de même qu’une version gratuite sera disponible d’ici peu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur