Pour gérer vos consentements :

Marché des semi-conducteurs : un plus haut historique pour le troisième trimestre 2017

Les ventes mondiales de puces au troisième trimestre 2017 ont franchi pour la toute première fois la barre des 100 milliards de dollars, avec 107,9 milliards de dollars, selon le SIA (Semiconductor Industry Association).

Composée par plus des 55 principaux fabricants de puces mondiaux, cette association publie des chiffres de ventes compilées par l’organisation World Semiconductor Trade Statistics (WSTS).

Le chiffre est en augmentation de 10,2% par rapport au trimestre précédent et les ventes ont atteint 36 milliards de dollars en septembre. Soit une hausse de 22,2% par rapport à septembre 2016 et 2,8% par rapport au mois précédent (35 milliards de dollars).

«Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont fortement augmenté d’une année sur l’autre en septembre et les ventes cumulées jusqu’à septembre dépassent de plus de 20% celles enregistrées au même moment l’année dernière», a déclaré John Neuffer, président et P-DG du SIA. Le second trimestre 2017 avait déjà établi un plus haut historique avec 97,9 milliards de dollars, toujours selon le SIA.

L’industrie des semi-conducteurs est en passe d’établir un record en 2017, avec des ventes qui devraient avoisiner les 400 milliards de dollars, ce qui représenterait également un plus haut historique. Ce chiffre est en phase avec les prévisions les plus récentes du WSTS publiées en août, selon lesquelles les achats de puces augmenteraient de 17% cette année pour atteindre 397 milliards de dollars.

Si toutes les zones géographiques sont concernées, les ventes en Amérique du Nord ont, elles, augmenté de près de 6% en un an. La plus forte augmentation depuis plus de 7 ans. Mais, la croissance est à 2 chiffres en Chine et en Europe, avec des augmentation respectives de 19,9% et 19%.

Cette croissance des revenus est en partie liée au contexte de pénurie pour les puces mémoire. Mais, la demande est en effet alimentée par des produits mémoire tels que la DRAM et la flash à portes NAND, les fortes ventes mondiales de semi-conducteurs s’expliquent aussi par l’arrivée de nouveaux équipements et produits technologiques, que ce soit des serveurs ou des smartphones comme les iPhone 8 et X d’Apple.

crédit photo : @Intel

Recent Posts

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

5 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

6 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

7 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

8 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

10 heures ago

Informatique quantique : BMW renforce sa collaboration avec Pasqal

Le groupe BMW et la start up Pasqal étendent leur collaboration pour concevoir des pièces…

12 heures ago