Le marché des infrastructures pour datacenter chamboulé d’ici 2017

CloudDatacentersStockage
Datacenter Aruba

Le marché des infrastructures pour datacenters va connaître quelques bouleversements d’ici la fin 2016 prédit Gartner. Avancées technologiques, dominance des fournisseurs de Cloud, guerre économique et souveraineté nationale en sont les causes.

Gartner ne voit pas l’avenir du marché des infrastructures pour les datacenters comme un long fleuve tranquille. Son dernier rapport prévoit même un changement radical d’ici à la fin 2016. Pour expliquer ce bouleversement, le cabinet d’études distingue 4 facteurs : des modifications concurrentielles, la domination des grands fournisseurs de Cloud, la guerre économique et la souveraineté nationale. Pour l’analyste et vice-président de Gartner, Joe Skopura, « certains de ces facteurs sont déjà en route et les effets seront visibles au début 2016, néanmoins une action d’un acteur significatif du marché pourrait accélérer ce processus de bouleversement ». Il ne conteste pas l’actuelle croissance du marché des infrastructures, mais en minimise la portée. « Elle est superficielle, car la pression du marché va modifier le comportement des fournisseurs. »

Technologies de rupture et position dominante des géants du Cloud

Gartner est revenu sur les 4 facteurs. Le premier est les évolutions technologiques au sein de ce marché. Il souligne que plusieurs technologies sont de véritables ruptures et de parler notamment du Softwate Defined aussi bien pour le réseau que pour le stockage. Il évoque aussi les processeurs basse-consommation et les infrastructures convergées évolutives. Avec ces technologies, on retrouve la guerre entre les classiques et les modernes, avec comme credo le modèle économique et la sauvegarde des sacro-saintes marges.

Le second élément de perturbation est la position dominante des gros fournisseurs de Cloud comme Amazon, Google, IBM et Microsoft. Cette forte présence devrait avoir comme impact la fin des MSP (fournisseurs de services managés) traditionnels qui auront comme alternatives de devenir un PaaS pour les géants du Cloud public ou alors courtier de services managés. Cette montée en puissance des 4 grands acteurs et l’effacement des MSP aura une influence sur le prix des infrastructures pour les datacenters.

Effet Snowden et réveil de la Chine

Troisième facteur à prendre en compte, la guerre économique et notamment entre l’Est et l’Ouest. Gartner prévoit que la Chine va augmenter fortement sa présence sur le marché des infrastructures des datacenters. La part de marché de la Chine devrait progresser de 2 point à la fin 2017.

Enfin la dernière cause de perturbation est liée à la souveraineté nationale. Il s’agit d’un effet « Snowden » qui pousserait les clients changer de fabricants ou d’équipementiers pour privilégier des productions locales et contrôlables. Gartner parle aussi de la fragmentation du marché notamment des composants avec l’arrivée des puces ARM sur le pré carré d’Intel et AMD. C’est valable aussi en matière de stockage avec le développement de la technologie flash qui a un impact sur le business model des acteurs comme Seagate ou Western Digital.

A lire aussi :

Etats-Unis : les datacenters, ces (très gros) pollueurs

Un arbitre pour réduire le temps de latence dans les datacenters


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur