Le marché du téléphone mobile recule au premier trimestre 2012

MobilitéRéseauxSmartphones
Le marché mobile mondial en recul en 2012

Le recul impacte surtout les ventes de feature phones alors que les smartphones continuent leur progression à deux chiffres, dont ne bénéficient pour autant que quelques acteurs.

Contre toute attente, le marché des téléphones mobiles a chuté de 2 % au premier trimestre 2012, en regard des ventes du premier trimestre 2011, annonce le Gartner. C’est la première fois depuis le deuxième trimestre 2009 que le marché mobile connaît un recul. En ce début d’année, il s’est vendu 419,1 millions de terminaux.

La baisse est notamment imputée par la plus faible demande qu’attendue de la région Asie-Pacifique, habituellement portée par le nouvel an chinois (qui a débuté le 23 janvier sous le signe du Dragon d’eau). Une baisse essentiellement provoquée par l’abandon des « feature phones » au profit des « smartphones » dont le volume augmente de près de 45 % à 144,4 millions d’unités.

Samsung et Apple premiers bénéficiaires

Dans ce cadre, Samsung et Apple sont les premiers constructeurs à tirer leur épingle du jeu. Le premier a même dépassé Nokia numéro 1 du marché depuis 1998. Le constructeur coréen dépasse les 86,5 millions d’unités, tandis qu’avec 33,12 millions d’iPhone vendus (dont une croissance de 96,5 % pour l’iPhone 4S), Apple se rapproche (certes de très loin) de Nokia. Lequel l’y aide bien en reculant de 24 millions, à un peu plus de 83 millions de téléphones.

Gartner ventes téléphones mobiles 2012 trimestre 1Le classement montre également le succès de l’agressivité des acteurs chinois ZTE et Huawei qui, en 4e et 6e position, ont vendu 17,4 et 10,8 millions de terminaux en marque blanche ou propre. Tous les autres acteurs accusent des chutes ou, au mieux, parviennent à se maintenir.

Le voisin coréen LG se glisse entre les deux avec 14,7 millions d’unités, en recul de plus de 26 %. La nouvelle série Optimus L inversera-t-elle la tendance ? Suivent RIM/BlackBerry (moins de 10 millions d’unités contre 13 millions en 2011), Motorola Mobility (presque stable à 8,3 millions), Sony Mobile Communications (ex Sony Ericsson) qui se maintient à près de 7,9 millions, et HTC dont les ventes des X One n’ont pas encore eu le temps de se vérifier sur le trimestre.

Android détient 56 % des OS pour smartphones

Gartner OS mobiles 2012 trimestre 1Côté plates-formes, c’est évidemment Android qui profite de la poussée des smartphones. Le petit robot vert occupe désormais 56 % du marché mondial (contre 36,4 % en 2011) avec 81 millions de terminaux vendus sous cet environnement. Suit iOS (près de 23 % du marché) qui passe devant Symbian/Nokia (8,6 %) et BlackBerry OS (Research in Motion) qui voit sa part quasiment divisée par deux en un an à 6,9 %. Avec Windows Mobile/Phone, Microsoft continue de reculer en parts de marché (1,9 % contre 2,6 % un an auparavant) mais pas en unités (2,7 millions de terminaux contre 2,58 précédemment). Même Bada, l’OS des smartphones Wave de Samsung, fait mieux avec 2,7 % et 3,8 millions d’unités vendues.

Si le premier trimestre connaît un déclin, le deuxième trimestre invite également à la prudence. « L’arrivée de nouveaux produits dans les marchés matures fondés sur de nouvelles versions d’Android et de Windows Phone, et le lancement de l’iPhone 5 d’Apple, permettra de conduire un meilleur second semestre en Europe occidentale et en Amérique du Nord, commente Anshul Gupta, analyste au Gartner. Cependant, comme nous commençons à mettre à jour nos prévisions de marché nous sentons un ajustement inévitable à la baisse de nos prévisions 2012, de l’ordre de 20 millions d’unités. » En clair, seuls quelques constructeurs de smartphones sortiront gagnants du marché des téléphones mobiles dans les prochains mois.

Crédit photo © Rido – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Avez-vous suivi les évolutions de l’iPhone ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur