Pour gérer vos consentements :

Le marché de la sécurité dépassera les 100 milliards de dollars en 2020

En 2016, les dépenses mondiales de technologies de sécurité (services, logiciels et matériels) devraient peser 73,7 milliards de dollars, dont 45% pour les seuls services, selon IDC. Et la barre des 100 milliards de dollars serait franchie en 2020. À 8,3%, le taux de croissance annuel moyen du marché de la sécurité serait ainsi deux fois supérieur à celui des dépenses IT dans leur ensemble.

« Le climat de sécurité d’aujourd’hui est tel que les entreprises craignent d’être les victimes de la prochaine grande cyberattaque ou cyber-extorsion », déclare Sean Pike, vice-président chargé des produits de sécurité chez IDC. Et les conseils d’administration étudient de près les budgets qui sont consacrés au sujet.

Banque, industrie, gouvernements

En 2016, les services de sécurité représenteront près de 45% des dépenses dans le domaine. À eux seuls, les services de sécurité managés devraient atteindre les 13 milliards de dollars. Les logiciels de sécurité suivent. Et 75% des revenus du segment concernent la sécurité des terminaux, les solutions de gestion des identités et des accès et les logiciels de gestion des vulnérabilités. Le segment du matériel de sécurité arrive en troisième position. Il devrait peser 14 milliards de dollars cette année.

Sans surprise, c’est le secteur bancaire qui s’apprête à investir le plus (8,6 milliards de dollars cette année) dans les technologies de sécurité. L’industrie (fabrication), les gouvernements et la production suivent. Ces quatre secteurs devraient représenter 37% de la dépense mondiale en solutions de sécurité en 2016. Ils devraient aussi rester les principaux clients de ce marché dans cinq ans.

Néanmoins, c’est le secteur de la santé qui devrait enregistrer la plus forte croissance de ses dépenses de sécurité (10,3% par an en moyenne, d’ici 2020). Les télécoms, les services publics et les administrations suivraient (avec 9% de croissance annuelle moyenne des dépenses de sécurité, chacun).

Lire aussi :

Quand les entreprises ne vérifient pas la sécurité des services Cloud

Piratage de Yahoo : les experts en sécurité s’interrogent

Cybersécurité : un RSSI sur deux voit son budget augmenter en 2016

Recent Posts

ESN : DXC cherche (encore) à se vendre

DXC Technology confirme des discussions avec un "sponsor financier". La société de capital-investissement BPEA serait…

11 heures ago

Cybersécurité : pourquoi Pradeo s’offre la start-up rennaise Yagaan

En prenant le contrôle de Yagaan, Pradeo dit engager la consolidation entre acteurs français de…

14 heures ago

6 casques VR pour le métavers d’entreprise

Quelles portes d'entrée dans les métavers B2B ? Côté casques, voici six modèles d'autant de…

15 heures ago

ESN 2022 : le top 10 en France

L'année 2021 est marquée par une croissance de 12 % pour les ESN et ICT,…

16 heures ago

OpenStack assouplit sa politique de saut de version

OpenStack va simplifier le basculement entre des versions majeures non consécutives, avec les mêmes garanties…

19 heures ago

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

1 jour ago