Le marché des serveurs reprend des couleurs, y compris en Europe

CloudDatacentersServeurs
Serveurs ARM : bientôt la révolution !

Le volume mondial de ventes de serveurs grimpe de 1,4 % au dernier trimestre. Une hausse qui touche aussi l’Europe, mais dans une moindre mesure : +0,8 %.

Gartner et IDC viennent de publier les chiffres de ventes de serveurs pour le second trimestre 2014. Les deux acteurs s’accordent sur une petite hausse du nombre de machines écoulées : 2,5 millions, +1,3 %, chez Gartner ; 2,2 millions, +1,5 %, chez IDC. Les revenus s’accroissent un peu plus rapidement : 12,7 milliards de dollars, +2,8 %, chez Gartner ; 12,6 milliards de dollars, +2,5 %, chez IDC.

Monde (revenus) : HP, IBM, Dell, Oracle, Cisco

Le top5 des constructeurs de serveurs ne comprend que des acteurs américains. HP reprend la place de numéro 1 à IBM, avec une hausse de ses revenus de 3,6 % (moyenne des données IDC et Gartner) et une part de marché mondiale de 25,2 %. Une bonne tenue, confirmée lors de la présentation des résultats trimestriels de la firme (voir « HP profite d’un rebond surprise du marché du PC »).

IBM chute assez lourdement, de -10 % sur un an. Sa part de marché tombe à 23 %. Un mouvement lié sans aucun doute à la vente de sa division serveurs x86 à Lenovo, laquelle devrait être prochainement finalisée (voir « Rachat des serveurs x86 d’IBM : Lenovo obtient le feu vert »). IBM risque alors de sortir rapidement du top5… et Lenovo d’y faire son entrée.

En troisième position, nous trouvons Dell, avec 17 % de parts de marché. Toutefois, les deux instituts ne s’accordent pas sur la tendance suivie par le constructeur texan. Gartner voit un revenu en hausse de 0,7 % sur un an, alors qu’IDC mesure une baisse de 6,5 %.

Oracle se maintient en quatrième place, avec 5,8 % de parts de marché et une croissance de 2,9 % (voir sur ce thème l’article « Oracle lance des serveurs analytiques pour concurrencer SAP et IBM »). Toutefois, il est maintenant talonné par Cisco, qui cartonne au sein des datacenters, avec une croissance de 35,2 % de ses revenus sur un an.

Monde (ventes) : HP, Dell, IBM, Huawei, Cisco

Notez que le classement proposé ci-dessus est en revenus. En volume de ventes, il s’avère légèrement différent, les marges sur les serveurs non-x86 restant assez importantes. Voici les chiffres de Gartner en la matière :

  • HP : 22,9 % de parts de marché, -2,9 % ;
  • Dell : 19,6 % de parts de marché, -11,4 % ;
  • IBM : 7,7 % de parts de marché, -9 % ;
  • Huawei : 3,5 % de parts de marché, +38,5 % ;
  • Cisco : 3,2 % de parts de marché, +2 %.

Europe : HP, IBM, Dell, Oracle, Fujitsu et Cisco

Gartner a également livré les chiffres de ventes pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). L’analyste note une croissance de 0,8 % des ventes sur le second trimestre 2014. La première hausse depuis 11 trimestres. Les revenus grimpent pour leur part de 3,8 %, à 3,2 milliards de dollars.

Voici le top5 opéré par Gartner sur la zone EMEA, en revenus :

  • HP : 34,7 % de parts de marché, +7,3 % ;
  • IBM : 22 % de parts de marché, -14,9 % ;
  • Dell : 15,3 % de parts de marché, +13,5 % ;
  • Oracle : 6,6 % de parts de marché, +9,5 % ;
  • Fujitsu : 6,4 % de parts de marché, +17,6 %.

… et en volume de ventes :

  • HP : 37,9 % de parts de marché, -5,2 % ;
  • Dell : 21,7 % de parts de marché, +5,5 % ;
  • IBM : 9,6 % de parts de marché, +11,6 % ;
  • Fujitsu : 4,9 % de parts de marché, +12,6 % ;
  • Cisco : 2,9 % de parts de marché, +12,9 %.

Vous noterez la très bonne tenue de Fujitsu, qui signe une des meilleures performances du trimestre, en termes de ventes comme de revenus.

Crédit photo : © .shock – Fotolia.com

A lire aussi :

Rachat des serveurs x86 d’IBM : Lenovo obtient le feu vert

Bataille de coeurs pour les puces serveurs ARM 64 bits


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur