Le marché du stockage sur disque continue de progresser

CloudStockage

Le marché du stockage sur disque a progressé de 6,8 % au cours du premier trimestre 2012, selon IDC, juste en dessous des 8 milliards de dollars.

L’étude « Worldwide Quarterly Disk Storage Systems Tracker » d’IDC pour le premier trimestre 2012 nous fournit l’occasion de faire le point sur le marché du stockage sur disque, en progression de 6,8 %, qui termine à 7,993 milliards de dollars. La capacité de stockage sur disques en volume a ainsi progressé au cours du trimestre de 6 037 pétaoctets, soit 20,8 % d’une année sur l’autre.

Malgré la pénurie de disques durs suite aux inondations en Thaïlande – et peut-être un peu grâce à elles, la pénurie a poussé les prix à la hausse ! – le marché du stockage sur disque s’est plutôt bien comporté. Il apporte une nouvelle preuve que le stockage des données est aujourd’hui au cœur des préoccupations de nombreuses DSI.

Pour Liz Conner, analyste d’IDC, l’augmentation des prix des disques a plus particulièrement profité aux systèmes de stockage d’entrée de gamme, avec des disques SATA ou plus rarement SAS. Par « entrée de gamme » (entry level), IDC considère les configurations de stockage à moins de 25 000 dollars.

Le haut de gamme marque le pas

À l’inverse, sur le haut de gamme (high level), au-delà des 250 000 dollars, le marché a marqué le pas après deux années 2010 et 2011 qui se sont affichées en forte croissance. Sur ce créneau, les ventes ont reculé de 13 % ! Après la crise de 2009, les grandes entreprises ont repris leurs investissements dans le stockage. Mais selon IDC la tendance sur le long terme serait désormais à la baisse.

Du côté des fabricants et en valeur, EMC occupe la première place (1,733 milliard de dollars et 21,7 % de part de marché), suivi de HP (1,454 milliard et 18,2 %), IBM (1,188 milliard et 14,9 %), Dell (922 millions et 11,5 %) et NetApp (841 millions et 10,5 %).

À noter que sur le NAS (Network-Attached Storage), le marché a enregistré un léger repli de 1,9 %, avec EMC encore largement dominant, à 42,6 % de parts de marché, suivi de NetApp avec 36,4 %. Tandis que le SAN iSCSI progressait de 17,6 % avec 5,1 milliards de dollars, dominé par Dell (!) avec 33 % de part de marché, devant EMC à 18,9 % et NetApp à 13,7 %.

Crédit photo © Scanrail – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur