MariaDB Corporation s’affiche sans fard comme le rival de MySQL

Bases de donnéesBig DataLogicielsOpen Source

SkySQL devient MariaDB Corporation, du nom de la base de données Open Source créée par Monty Widenius. Objectif : bousculer un peu plus MySQL.

Au moment où se tient aux Etats-Unis la grand messe annuelle d’Oracle, possesseur de MySQL depuis le rachat de Sun, SkySQL devient MariaDB Corporation, du nom de la base de données Open Source imaginée par le principal concepteur de MySQL, Monty Widenius, après son départ de la société. Rappelons que SkySQL, société née en 2010 afin d’offrir aux utilisateurs de MySQL une alternative au support Oracle, a fusionné en 2013 avec le Monty Program, qui portait le projet MariaDB. « Le modèle économique de SkySQL a évolué avec l’adoption croissante de MariaDB qui fournit désormais des produits et services professionnels à plus de 2 millions d’utilisateurs », explique le Pdg de l’ex-SkySQL, Patrik Sallner, pour justifier le changement de nom de sa société.

Et toujours le support de MySQL

Façon de dire que MariaDB, conçue sur la base du noyau MySQL (c’est un fork) avec notamment la volonté de faciliter les interfaces avec le monde NoSQL, gagne du terrain sur la base de données contrôlée par Oracle dans le cœur des utilisateurs. MariaDB a notamment convaincu Google ou Wikipedia et a supplanté MySQL dans les distributions Linux Fedora ou OpenSuse. Selon MariaDB Corporation, depuis son lancement en 2009, la base de données créée par Monty Widenius après son départ de Sun Microsystems a connu un taux de croissance annuel de 488 %.

Même si l’ex-SkySQL accentue son virage vers MariaDB, la société conservera ses offres de support de MySQL au catalogue. Patrik Sallner explique que « la plupart des utilisateurs de MariaDB continuent aussi d’utiliser MySQL et qu’une large base d’utilisateurs MySQL n’a pas encore essayé MariaDB ».

SkySQL a été fondée en 2010 par les anciens dirigeants et investisseurs de MySQL (dont David Axmark, Michael ‘Monty’ Widenius et Kaj Arnö). Très tôt, la société a développé des offres autour de MariaDB, apparaissant comme le bras armé commercial de la base de données.

A lire aussi :

Open source : MariaDB 10 s’éloigne de MySQL et s’attaque à l’analytique

Base de données : SkySQL amène MariaDB vers la haute disponibilité

Michael “Monty” Widenius (MariaDB) : « Le code de MySQL 5.6 est de mauvaise qualité »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur