Mark Zuckerberg rêve d’un Internet accessible à tous

Régulations

Chacun devrait pouvoir accéder aux services de base sur Internet sans devoir se payer un abonnement data, explique Mark Zuckerberg, CEO de Facebook.

Dans un éditorial publié sur le site du Wall Street Journal, Mark Zuckerberg s’exprime en faveur d’un futur où Internet serait accessible à tous les habitants de la planète, quel que soit leur niveau de revenus. Une ressource essentielle qu’il place au même niveau que les appels d’urgence (le 911 aux Etats-Unis)

« Aujourd’hui, seulement un peu plus d’un tiers du monde est connecté, soit environ 2,7 milliards de personnes, explique-t-il. Quand les gens ont accès à Internet, ils se connectent non seulement avec leurs amis, leurs familles et leurs communautés, mais ils acquièrent également la possibilité de participer à l’économie mondiale. »

Connecter l’ensemble du monde à la Toile ne bénéficiera pas seulement aux personnes les plus pauvres. Ceci leur permettra en effet de créer de nouveaux services et technologies dont pourront bénéficier le reste des internautes. « Si nous pouvons connecter tout le monde, nos vies s’amélioreront de façon spectaculaire », prédit le patron de Facebook.

Une croissance trop lente

Problème, la croissance du nombre de connectés à la Toile est trop faible. Elle est aujourd’hui de moins de 9 % chaque année, et tend à ralentir. Et pourtant, la plupart des gens se trouvent aujourd’hui dans la zone de couverture du net. La problématique est le coût d’accès à ce service, constate Mark Zuckerberg.

Le CEO de Facebook donne sa faveur à la mise en place d’autres modèles économiques permettant aux opérateurs télécoms de tirer leur épingle du jeu, tout en abaissant le coût d’accès à Internet, en particulier mobile. Et de citer des efforts comme Internet.org, promu par Facebook, qui milite en faveur d’un Internet pour tous. Mark Zuckerberg explique que, dans le futur, chacun devrait pouvoir avoir accès aux services de base d’Internet sans devoir se payer un abonnement data.

Sur le même thème
Avec Internet.org, Facebook veut booster le nombre d’internautes
Google veut tisser un réseau de satellites pour l’Internet pour tous
Deal à un demi-milliard de dollars entre Publicis et Facebook


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur