Maroc Telecom poursuit son expansion

Cloud

La filiale de Vivendi prend le contrôle du burkinabé Onatel

Chose promise, chose due. Après avoir annoncé un plan d’investissement de 663 millions d’euros sur trois ans, Maroc Telecom annonce aujourd’hui le rachat de 51% de l’opérateur burkinabé Onatel pour 220 millions d’euros.

“Cette adjudication a été approuvée jeudi par le conseil de gouvernement burkinabé et la signature de la convention (bilatérale) devant fixer les modalités de cette prise de participation est prévue vendredi” selon une source citée par l’AFP.

La filiale de Vivendi poursuit donc sa politique de croissance externe. Rappelons qu’elle détient déjà 54% du capital de l’opérateur mauritanien Mauritel depuis 2001. Le groupe entend également prendre position au Cameroun, au Gabon, et en Egypte.

Maroc Telecom a également lancé un MVNO en France, Mobisub qui cible les personnes proches de la Tunisie, de l’Algérie et du Maroc, et souhaite conquérir 500.000 clients d’ici cinq ans.

D’après Reuters, l’opérateur télécoms marocain prévoit une croissance du chiffre d’affaires de plus de 8% cette année, mais la concurrence devrait s’intensifier l’an prochain lorsque le FAI Maroc Connect, contrôlé par le conglomérat ONA, débutera son service.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur