Mars : Phoenix ne parvient pas à analyser les échantillons de sol

Régulations

Déception chez les scientifiques

Grosse déception. La sonde, dont l’atterrissage réussi avait suscité une vague de bonheur et d’espoir à la NASA, rencontre des difficultés. Selon une information AFP, les prélèvements effectués par le bras articulé sont restés coincés sur le tamis, rendant impossible toute analyse.

Prélevé quelques jours auparavant, le petit morceau de permafrost, devait être amené puis introduit dans l’ouverture d’un petit four, le TEGA (Thermal and Evolved Gas Analyzer), pour être chauffé à plus de mille degrés puis pour être analysé.

Des prises de vue de réalisées par l’appareil montrent l’échantillon de sol coincé sur le tamis, spécialement conçu pour laisser passer les plus petites particules, bloquer l’entrée du four.

L’agence spatiale américaine, n’a pour le moment pas réussi à expliquer les raisons de cet échec.

Rappelons que la NASA a débuté l’envoi de mission sur Mars dès 1976. En 2004, des robots d’explorations avaient également réussi leur atterrissage au moyen de parachutes. Envoyée en août 2007 dans la zone arctique de la planète rouge, la sonde Phœnix, dont l’ atterrissage réussi avait provoqué des réactions enthousiastes, avait pour mission d’analyser le sol puis d’y déceler des traces d’eau, indice probable de l’existence d’une forme de vie organique.

Initialement prévue pour durer 90 jours, la mission pourrait être fortement compromise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur