Martin Fink, HP : «Oui, les applis mainframe sont portables sur Superdome 2»

Réseaux

Entretien avec Martin Fink, dg “serveurs critiques” chez HP

Le patron de cette activité répond ici aux questions de ‘Silicon.fr’, notamment sur la future offre Superdome 2 : infrastructure, performances entre équipements, applications mainframe…

Quel est l’enjeu des “infrastructures convergées” pour HP ?

«Nos solutions “Converged Infrastructure” incarnent l’une de nos stratégies à long terme, sur une période de 10 ans. Et cette annonce de la famille NGIS (Next Generation Integrity Servers) inaugure une série d’innovations qui sera complétée progressivement avec des nouveautés sur le stockage ou d’autres briques. En effet, NGIS regroupe toutes les problématiques du datacenter : serveurs, réseaux et stockage. Et HP mise pleinement sur la convergence de ces trois éléments.

«Par “mission critical”, nous voulons signifier que toutes les ressources partagent une grande partie de l’infrastructure commune et de haut niveau. De plus, des équipements divers et hétérogènes peuvent y cohabiter comme avec des lames Superdome 2 (SD2), des châssis c-3000 et c-7000, Integrity, Proliant… Il est intéressant de standardiser les formats et de proposer ensemble des lames serveur, des lames switch et des lames X86 et SD2, et surtout de pouvoir tout administrer depuis une console unique. Ce qui génère des économies à tous les niveaux, tout en utilisant des compétences déjà acquises.

hp_finkmartin.jpg

«Une telle infrastructure n’est-elle pas trop onéreuse pour des lames x86 ?

Le châssis Superdome 2 de 17-U accueille des lames SD2, mais peut aussi recevoir des lames Integrity de 10-U prévues pour équiper un châssis c-7000 ou c-3000. Dans ce cas de figure, la partie haute du réceptacle (les 7-U réservés au crossbar) reste inutilisée. Cependant, cela n’est qu’une possibilité qui ne se justifie économiquement que si certains des slots SD2 sont libres et que l’entreprise souhaite les utiliser pour des lames x86.

Relier les lames x86 et SD2 par le réseau semble un peu limité (10 Gbits/s) ?

«La communication entre deux châssis Superdome 2 s’effectue à très grande vitesse entre équipements crossbar. En revanche, elle passe par le réseau entre châssis SD2 et c-7000 ou c-3000. Certains de nos clients ont exprimé le souhait d’utiliser la technologie crossbar avec des lames x86. Mais, rien n’est actuellement planifié en ce sens.

Vous souhaitez concurrencer le mainframe, mais les applications restent un des éléments clés…

«Côté infrastructure, nous disposons d’une puissance qui peut rivaliser. Et pour les applications, nous pouvons aussi jouer un rôle important.

S’il s’agit de migrer un progiciel de type SAP depuis un grand système vers HP-UX, nos équipes et partenaires disposent du savoir-faire et de l’expérience nécessaires. Pour les autres applications, il convient d’effectuer un portage depuis les applicatifs Cobol via un compilateur sous HP-UX. Et cela fonctionne bien. Il est même possible de porter une partie de ce code en Cobol et une autre en Java par exemple. Toutefois, ces projets de portage se traitent directement sur le terrain et au cas par cas, et en fonction des besoins spécifiques de chaque entreprise.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur