Match.com cherche Facebook pour relation durable

Cloud

Facebook et Match.com semblent être sur le point de concrétiser un rapprochement. A la clef: une communauté ciblée de près de 60 millions de personnes…

Un beau mariage en perspective ? La situation ne déplairait ni à Facebook ni à Match.com. Selon le journal en ligne DailyTech, l es deux sociétés seraient sur le point de concrétiser un rapprochement.

Deux applications symboliseraient ce partenariat. La première, “Little Black Book“, permettrait aux abonnés du réseau social Facebook d’être reliés aux abonnés du portail de rencontre. Les souscripteurs recevraient quotidiennement dans leurs boîtes mail des nouveaux profils.

Une seconde application, appelée “Match My Friends” permettra aux utilisateurs de Facebook et Match.com de créer un profil accessible aux abonnés du site de dating.

L’usage des deux services est conditionné à l’accord préalable des abonnés. Pour Little Black Book , les deux sociétés réfléchissent à un moyen d’en faire une application le moins intrusive possible.

Inutile pour le géant des plates-formes sociales de remuer le couteau dans la plaie. Pour mémoire, Mark Zuckerberg, le p-dg et fondateur de Facebook, avait été contraint de faire marche arrière. Sa volonté d’insérer des publicités dans les cercles d’amis de ses utilisateurs avait été massivement rejetée.

La prudence est donc de mise. D’autant plus que cette fois-ci, la manœuvre concernerait les 50 millions d’abonnés du réseau social ainsi que les 1 8 millions d’utilisateurs du portail de rencontres.

Un partenariat de ce type pourrait bien avantager Match.com qui recevrait un pont en or massif. L’accès aux 50 millions de membres de Facebook lui permettrait d’atteindre encore un plus grand nombre de personnes susceptibles, à terme, de s’abonner. Facebook n’est pas vraiment perdant non plus. Le site pourrait sensiblement augmenter son nombre d’utilisateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur