Matra Télécom revient… sous une bonne étoile?

Régulations

EADS cherchait un acquéreur pour sa division PABX, qui, jadis, s’appelait Matra Communication, puis Nortel-Matra… C’est le retour, grâce à Aastra Technologies, un industriel de Toronto (Canada) qui a récemment racheté le suisse Ascom

La nouvelle entité s’appelle en réalité Aastra Matra Telecom (la marque est louée au groupe Lagardère). Pour des générations de responsables télécoms, c’est un grand retour. Les autocommutateurs (ou PABX) Matracom 6500 ont essaimé à travers toute la France et dans une bonne partie de l’Europe au cours des belles années des télécoms. Et face à l’offre Alcatel et Nortel, les produits issus de cette lignée “Matra” se sont mis au goût du jour avec une ligne d’autocoms IP. Puis il y eut l’acquisition par Nortel, puis par EADS.

En France, les PABX NeXspan détiendraient 30% du marché des PABX IP, souligne Michel Fouques, ex d-g d’EADS Telecom, l’un des artisans de ce rapprochement avec le groupe canadien. Voilà de quoi motiver cet acquéreur, Aastra Technologies, qui a racheté la division PABX d’EADS Télécom (environ 700 personnes) pour 70 millions de dollars. L’équipe de R&D, une vingtaine de personnes sur le site d’EADS Telecom (ex Matra Communication) de Douarnenez en Bretagne, est préservée, donc avec elle, la technologie IP des autocoms NeXspan. En revanche, la fabrication des produits (environ 200 personnes) ne sera plus réalisée là. Re-connaissance du marché…Notre activité PABX, chez EADS, étaient noyée dans un groupe orienté pour 75% de ses priorités vers le programme Airbus. Et dans un dispositif dédié aux systèmes de défense, le pôle des autocoms télécoms était marginal. Nous n’étions plus reconnus chez les décideurs en télécoms ou chez les DSI“, constate Michel Fouques, qui, après plus de 20 ans de fidélité à Matra Communication puis Nortel, a retrouvé une sérenité. Une réelle complémentarité se profile, car les lignes de produits de Aastra sont encore classiques, comparées aux solutions IP récentes d’EADS Telecom. Aastra était quasiment inexistant en France, bien que réprésenté par des distributeurs comme Aprocom à Nice. Aastra Technologies, Ascom, Matra…

Aastra Technologies, basé à Toronto (Canada) a été créée en 1983, par ses actuels dirigeants les frères Francis et Anthony Shen (canadiens originaires de Hong Kong). A l’origine, il s’agissait d’une société d’ingénierie et de services en aéronautique. En 1988, elle s’est réorientée vers les systèmes télécoms pour les secteurs Espace et Défense. A partir de 1993, sa croissance s’est appuyée sur une offre de téléphonie grand public (PABX et terminaux, avec des sites de production en Amérique, en Asie). En janvier 2000, Aastra a repris, chez Nortel Networks, la division “Solutions d’accès réseau” de Nortel Networks, puis 15 mois plus tard, la division des terminaux ‘centrex’ et RNIS, et encore en mai 2002, la division produits CVX et CSG de Nortel Networks. Entretemps (mai 2001), Lucent Technologies lui a cédé sa division Vidéo numérique, et en septembre 2003, l’acquisition de la division PBX du suisse Ascom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur